Invasion de domicile: cinq arrestations à Alma

Therry Collard fait également face à une accusation... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Therry Collard fait également face à une accusation de complot pour introduction par effraction.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Cinq jeunes hommes ont été arrêtés, jeudi, en lien avec la violation de domicile survenue mardi soir, sur la rue des Joncs à Alma. Therry Collard, Marc-Olivier Gagnon, William Turbide et Olivier Simard ont été formellement accusés de s'être déguisés dans le but de commettre un acte criminel. Therry Collard fait également face à une accusation de complot pour introduction par effraction. Quant au cinquième individu, il a été libéré sous promesse de comparaître. La poursuite a déjà confirmé que de nouvelles accusations seront déposées contre ces mêmes personnes, la semaine prochaine.

Marc-Olivier Gagnon a été escorté par les policiers.... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 1.0

Agrandir

Marc-Olivier Gagnon a été escorté par les policiers.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

La résidence où s'est produite l'invasion est située... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 3.0

Agrandir

La résidence où s'est produite l'invasion est située sur la rue des Joncs, à Alma.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

William Turbide en compagnie des policiers.... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 3.1

Agrandir

William Turbide en compagnie des policiers.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Ces derniers, rappelons-le, se seraient introduits dans la résidence, après avoir fracassé la fenêtre de la porte d'entrée. Ils ont toutefois rapidement quitté les lieux en voyant les propriétaires sur place.

«Tout ce qu'on a été en mesure de porter, pour le moment, ce sont des accusations de déguisement dans des desseins criminels, des cagoules notamment. Et il y aura très certainement de nouveaux chefs. On est encore en train de parfaire l'enquête. De nombreux témoins et suspects sont rencontrés, à ce stade-ci», a confirmé la représentante du ministère public, Me Marie-Christine Savard.

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, une dette d'argent aurait poussé les jeunes hommes à s'inviter dans la résidence. Ils auraient visé un des occupants, un autre jeune homme. Les malfaiteurs sont toutefois tombés sur d'autres résidants, probablement des membres de la famille de l'individu recherché par le groupe. 

En prison

La représentante du ministère public s'est opposée à la libération des quatre hommes qui ont comparu. Ils devront demeurer derrière les barreaux jusqu'à leur enquête sur le cautionnement, prévue lundi au Palais de justice d'Alma.

En plus de ces cinq hommes, qui résident à Alma, Jonquière, Saint-Bruno et Hébertville, d'autres personnes pourraient être arrêtées dans cette affaire.

«Présentement, cinq individus ont été arrêtés. Mais il pourrait y avoir d'autres arrestations sous peu. Il y a beaucoup de gens impliqués. Plus l'enquête avance, plus on est en mesure de voir le rôle de chacun», a indiqué le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer