Jérôme Couture termine devant les siens

Jérôme Couture sera sur la scène du Théâtre... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Jérôme Couture sera sur la scène du Théâtre Banque Nationale le 13 février pour clore sa tournée de spectacle inspirée des pièces de son premier album.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

L'auteur-compositeur-interprète originaire de Jonquière, Jérôme Couture, viendra boucler la boucle de sa récente tournée de spectacles, le 13 février, avec un concert présenté au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.

Sur la route, à travers différentes salles partout au Québec depuis la sortie de son premier album en avril 2014, Jérôme Couture met fin à sa tournée après une centaine de représentations. « Je suis content de finir ça dans ma région. Des parents et des amis seront là et on risque de s'amuser et de déraper un peu », laisse tomber celui dont la carrière a connu un véritable envol depuis son passage à l'émission de télévision La Voix, diffusée à TVA en 2012.

« Cette tournée fut une véritable expérience. On jouit d'une liberté extrême quand on présente notre propre matériel. Ça m'a permis de rencontrer différents publics et de découvrir des régions du Québec que je connaissais moins. Ça m'a permis de réaliser que nos régions à l'extérieur de Montréal ont tout ce qu'il faut pour une belle qualité de vie. Chaque endroit possède de belles surprises dans différents domaines comme la restauration. Je suis un amateur de café Expresso et je réussis toujours à trouver un commerce spécialisé pour boire un café comme je l'aime », raconte l'artiste.

Jérôme Couture s'est laissé inspirer sur la route pour la réalisation d'un deuxième album qu'il aimerait bien sortir au printemps. « Je suis présentement en écriture avec Marc Dupré qui collabore à ce deuxième album. Je sens le besoin d'inviter les gens à danser et à s'amuser. Je me laisse guider par Marc Dupré et il y a moyen de composer des chansons entraînantes, dansantes et rocks sans négliger la beauté des textes qui ne sont pas vides de sens », fait valoir Jérôme Couture qui n'écarte pas la possibilité de travailler avec Alex Nevsky.

Le prochain album devrait tourner autour des émotions que l'artiste a vécues en présentant ses spectacles au cours de la dernière année. « La tournée me parle beaucoup. Les gens de mon entourage ont vécu différentes épreuves ou de belles aventures. La séparation des couples, on ne peut pas y échapper, ça fait partie de notre vie et il y a des sentiments qu'on veut exprimer en chanson », confie l'auteur.

Entre la musique et la poésie, Jérôme Couture continue à s'intéresser à une de ses passions qu'est l'archéologie. Il sera pour une seconde année porte-parole du mois de l'archéologie, en août, et a l'intention d'organiser une activité sur le site du poste de traite de Chicoutimi. « Je m'intéresse beaucoup à l'histoire des Premières Nations, à leur présence sur le territoire. Ça fait partie de l'histoire, comme tous les objets anciens qui témoignent et racontent notre passé », exprime l'artiste, qui fera quelques représentations en formule trio avec ses complices Étienne Joly à la guitare et le pianiste Étienne Chagnon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer