Pierre-Luc Fortin acquitté

Pierre-Luc Fortin, copropriétaire de Saint-Félicien Toyota, est acquitté.... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Pierre-Luc Fortin, copropriétaire de Saint-Félicien Toyota, est acquitté.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Pierre-Luc Fortin, copropriétaire de Saint-Félicien Toyota, est acquitté des accusations de voies de faits et d'intimidation qui pesaient contre lui.

Le juge Paul Guimond n'a pas cru que Fortin ait tenté de foncer délibérément avec sa voiture en direction de lock-outés pour les intimider. C'est le verdict qu'il a rendu, lundi au Palais de justice de Roberval.

Une décision qui réjouit l'avocat de Pierre-Luc Fortin, Me Maxime Roy. «Nous sommes très heureux que monsieur Fortin soit acquitté sur toutes les infractions. Ce qui me réjouit, surtout, c'est que le juge a retenu la version de l'accusé et du témoin, Madame Bouchard, pour l'acquitter. Il a entre autres mentionné que lors de la grande manifestation qui a eu lieu à Saint-Félicien, le mouvement de voiture était considéré comme involontaire et réactionnel plutôt que délibéré», a-t-il commenté.

Selon les plaignants, l'homme de 36 ans aurait à au moins deux reprises bifurqué de sa trajectoire, sur le boulevard Sacré-Coeur, à bord d'une Infinity noire, pour passer dangereusement près de lock-outés. Une première fois le 17 mars 2013, quelques jours après le déclenchement du lock-out. La deuxième, lors du grand rassemblement de syndiqués qui regroupait une centaine de personnes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer