Les affaires judiciaires en bref

L'homme qui a tenté de faire un vol à main armée à la boulangerie Perron de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

L'homme qui a tenté de faire un vol à main armée à la boulangerie Perron de Roberval, mardi, a été arrêté et emprisonné.

Stéphane Archambault, 49 ans, a comparu mercredi au Palais de justice de Roberval. Il va demeurer incarcéré le temps de déterminer s'il est apte à comparaître devant le tribunal.

L'homme semble avoir des problèmes de santé mentale. Archambault, armé d'un couteau, a voulu obtenir le contenu du tiroir-caisse. La préposée a menacé d'appeler la police, ce qui a fait fuir le voleur. Les policiers l'ont reconnu sur la bande vidéo qui a enregistré la scène. Ils l'ont intercepté à son domicile.

Deux soeurs voleuses

Stéphane Bégin - Les soeurs Guylaine et Caroline Gagnon écopent respectivement de 100 et de 60 heures de travaux communautaires pour s'être introduites dans la résidence d'un ex-conjoint afin d'y récupérer des biens personnels, dont des images vidéos particulièrement gênantes.

Les deux femmes ont plaidé coupables, mercredi, à des accusations d'introduction par effraction et de fraude devant le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec. Caroline Gagnon a aussi été reconnue coupable d'un vol d'un chandail dans un commerce de Chicoutimi.

L'histoire remonte au mois de février 2015. Guylaine Gagnon, âgée de 52 ans et demeurant à Saint-David-de-Falardeau, vivait une histoire d'amour qui s'est arrêtée. La rupture a été difficile pour la cliente de Me Gitane Smith. Lorsqu'elle a quitté le domicile conjugal, Guylaine Gagnon n'a pas été en mesure de récupérer ses biens personnels. Elle a donc décidé de se faire justice elle-même en y retournant.

C'est là qu'elle a impliqué sa soeur de 39 ans. Caroline Gagnon, de la rue Morin à Chicoutimi et représentée par Me Mireille Bonneau, était au volant du véhicule. Elle a attendu dans le véhicule le temps que sa soeur aînée récupère ses choses. Guylaine Gagnon a utilisé une échelle et est entrée dans la maison.

Les deux femmes ont aussi falsifié des chèques. Elles les ont déposés dans un compte de banque. Étant donné que la victime s'était aperçue du stratagème, elle a pu les faire bloquer. Les soeurs Gagnon n'ont pas été en mesure d'en profiter.

Accusé de fraude, Desrosiers se défend

Stéphane Bégin - Accusé de vol et de fraude à la suite de son implication auprès de l'ex-candidate libérale dans Jonquière, Mélanie Boucher, Gilbert Desrosiers considère qu'il fait l'objet d'une campagne de vengeance et de salissage, tout en ajoutant qu'il possède tous les éléments de preuve en main pour prouver son innocence.

«Lorsqu'elle s'est présentée comme candidate, j'ai découvert des choses hallucinantes. Je ne pouvais croire qu'elle pourrait défendre la population de Jonquière», affirme le Jonquiérois.

M. Desrosiers soutient avoir informé deux avocats mandatés par le Parti libéral du Canada pour faire l'examen des anomalies constatées, ce qui aurait entraîné le retrait de Mme Boucher de la course électorale.

M. Desrosiers assure que le dépôt par le substitut du procureur général des accusations de vol et de fraude est le fruit de manoeuvres politiques. Il déclare avoir conservé tous les courriels et papiers transmis entre les procureurs du Parti libéral fédéral, Mme Boucher et lui-même qui seront nécessaires à sa défense. L'un des avocats cités par M. Desrosiers, avec qui nous avons communiqué, n'a pas retourné notre appel.

Perquisition

Pascal Girard - Un individu a été arrêté, mercredi matin, relativement à une perquisition en matière de stupéfiants dans une résidence de l'avenue du Parc, à Dolbeau-Mistassini, a révélé par voie de communiqué Jean Tremblay, agent d'information de la Sûreté du Québec pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L'enquête amorcée il y a quelques semaines par l'équipe des enquêtes régionales de la SQ, en collaboration avec les enquêteurs du poste de la MRC de Maria-Chapdelaine, a permis de saisir près de 900 comprimés de méthamphétamine, une douzaine de grammes de cannabis, une bouture de marijuana ainsi qu'un montant d'argent comptant.

Un individu de 31 ans a été arrêté sur place pour ensuite être remis en liberté par voie sommaire. L'homme comparaîtra au Palais de justice de Roberval et pourrait être accusé de possession de stupéfiants, possession de stupéfiants dans le but de trafic, recel d'argent et production de cannabis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer