Immeuble à logements incendié à Jonquière

Un incendie a complètement ravagé une maison à... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Un incendie a complètement ravagé une maison à cinq logements, mercredi, à Jonquière.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Les flammes ont complètement ravagé une maison à logements de la rue Saint-Hubert, à Jonquière, mercredi après-midi. Les pompiers ont combattu le brasier durant plusieurs heures et au moins sept locataires ont été jetés à la rue.

Une vingtaine de pompiers ont combattu le brasier... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Une vingtaine de pompiers ont combattu le brasier durant plusieurs heures.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Le brasier a pris naissance en début d'après-midi, au dernier étage de la maison qui abritait cinq logements. On ignore les causes de l'incendie pour l'instant, mais rien n'indique qu'il s'agit d'un acte criminel.

Un locataire a appelé les pompiers vers 13 h 46, lorsqu'il a senti une odeur de fumée. La Sécurité publique de Saguenay a rapidement reçu un second appel, lorsque des flammes ont été aperçues, s'échappant du toit. Une vingtaine de pompiers ont été dépêchés au 2124 rue Saint-Hubert, tout juste à l'intersection de la rue Sainte-Ursule. Les locataires présents ont vite été évacués. La dame qui vivait au sous-sol a dû être rencontrée par les ambulanciers, mais finalement, elle était hors de danger. Tous les habitants ont pu sortir indemnes.

Épaisse colonne de fumée

Au plus fort de l'incendie, une épaisse colonne de fumée noire était visible et les pompiers tentaient de maîtriser les flammes à bord d'une nacelle.

« Le feu était difficilement atteignable, surtout en raison de fils électriques. Nous devions utiliser la nacelle, mais les fils nous bloquaient le passage à plusieurs endroits. De plus, l'âge du bâtiment nous a compliqué la tâche. Heureusement, les bâtisses autour ont été épargnées, puisque le vent était en notre faveur », a expliqué le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saguenay, Éric Lemay.

Même s'il y avait cinq logements, au moins sept locataires ont vu leurs biens partir en fumée. Selon les informations recueillies sur place, la plupart d'entre eux n'étaient pas assurés.

La Croix-Rouge a d'ailleurs été appelée, afin de reloger les locataires sinistrés.

Même s'ils n'ont pu sauver le bâtiment, les pompiers ont pu sortir à temps un iguane et un chat qui se trouvaient à l'intérieur. « Les animaux ont été sauvés rapidement et la SPCA est venue les chercher », a ajouté Éric Lemay.

Aucun des pompiers n'a été blessé et l'opération, quoique longue, s'est tout de même bien déroulée.

La circulation sur Saint-Hubert, entre les rues Notre-Dame et Sainte-Ursule, a été complètement bloquée tout l'après-midi.

Le commerce situé à côté de la maison en flammes, Les Services vêtements Saguenay, a été évacué par mesure préventive, mais l'immeuble n'a subi aucun dommage.

Durant l'intervention des pompiers, des dizaines de curieux se sont massés sur la rue Saint-Hubert.

L'incendie a été déclaré sous contrôle vers 21h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer