Au moins douze mois pour trafic

André Raphaël-Gagnon devrait purger une peine minimale de 12 mois pour avoir... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

André Raphaël-Gagnon devrait purger une peine minimale de 12 mois pour avoir fait le trafic de stupéfiants.

L'homme de 34 ans, originaire de Mashteuiatsh, mais vivant à Alma, a été arrêté en décembre avec, en sa possession 900 comprimés de métamphétamine. Il est incarcéré depuis ce temps.

Son avocate Jessica Tremblay a indiqué que son client faisait face à une peine de prison d'un an parce qu'il avait été reconnu coupable pour des infractions de même nature, il y a quelques mois.

«C'est la Couronne qui a déposé cette intention de peine minimale lors de la comparution du 21 décembre», a-t-elle indiqué.

Coaccusée en liberté

L'homme reviendra devant les tribunaux pour prise de position au cours des prochaines semaines. Coaccusée lors de cette arrestation, Lucie Raphaël, 26 ans, demeure en liberté le temps des procédures.

André Raphaël-Gagnon fournissait des revendeurs de Mashteuiatsh qui écoulent la drogue dans la rue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer