Bilan: des sorties mortelles

L'impact entre la voiture de la SQ et... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

L'impact entre la voiture de la SQ et celle des trois victimes, à Dolbeau-Mistassini, a été mortel.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux sorties familiales ont tourné à la tragédie, cet été, sur les routes régionales, alors que six personnes ont perdu la vie en l'espace de deux semaines.

Le véhicule de la famille Perron a été... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Le véhicule de la famille Perron a été lourdement endommagé lors de la collision.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

L'accident du rang Saint-Paul, à Laterrière, a fait parler à peu près tout le monde de la région et même du Québec tout entier. L'événement est survenu le 1er août. Ce soir-là, Mathieu Perron, Vanessa Tremblay-Viger (elle était enceinte) et leur garçon Patrick (4 ans) revenaient d'une journée passée à la nouvelle roulotte de la famille.

Le trio circule sur le rang Saint-Paul. Tout le monde est heureux. Vanessa parle au téléphone avec sa soeur et Mathieu conduit. Tout à coup, le signal cellulaire est coupé. À bord de sa camionnette, Yves Martin, un multirécidiviste de l'alcool au volant, arrive en sens inverse et percute le petit véhicule des victimes. Bilan: trois morts. Quant à Yves Martin, il n'a que des blessures mineures. Son taux d'alcool a été fixé à .217, près de trois fois la limite permise.

Depuis ce temps, Martin, qui possède deux antécédents judiciaires pour des conduites avec les facultés affaiblies, est demeuré derrière les barreaux. Il a tenté d'être remis en liberté en septembre, mais il a échoué. C'est là que les choses ont pris une tournure de contestation. Le client de Me Jean-Marc Fradette n'a pu reprendre sa liberté à la suite d'une décision du juge Michel Boudreault. Celle-ci a été déclarée illégale par la Cour supérieure après que la défense eut appris que le magistrat avait demandé de l'information aux policiers en dehors de la salle de cour.

Sortie tragique

Deux semaines auparavant, soit le 18 juillet, à Dolbeau-Mistassini, Georges Martel, Cécile Lalancette et sa fille Louiselle Laroche quittent le foyer de personnes âgées lorsque leur voiture est heurtée par un véhicule semi-balisé de la Sûreté du Québec qui se rendait sur les lieux d'un cas de violence conjugale.

Auparavant, les victimes avaient laissé passer deux véhicules de police, mais n'ont pas vu le troisième, qui n'était pas complètement identifié aux couleurs de la SQ. La collision n'a laissé aucune chance aux trois occupants.

Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Québec ont terminé leur enquête et en sont à la rédaction du rapport. Celui-ci sera ensuite remis au Directeur des poursuites criminelles et pénales qui analysera la possibilité de déposer ou non des accusations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer