Jeune femme retrouvée à Jonquière

Une femme de 26 ans a causé beaucoup d'inquiétude tôt ce matin dans le secteur... (Archives)

Agrandir

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dominique Gobeil
Le Quotidien

(JONQUIÈRE) Une femme de 26 ans a causé beaucoup d'inquiétude tôt ce matin dans le secteur de la rue Saint-Jean-Baptiste à Jonquière, en prenant la poudre d'escampette en habits légers en dépit du temps froid. Introuvable pendant plusieurs heures malgré les efforts des policiers, elle a pu être conduite à l'hôpital vers 9h grâce à la vigilance des citoyens.

Vers 3h30, un homme raccompagnait en voiture la jeune femme, qui était sous l'emprise de l'alcool, chez lui. Au lieu d'entrer dans le domicile, elle a quitté les lieux à pied en laissant sa veste et son cellulaire dans le véhicule. Son compagnon a tenté de la rattraper, mais il a perdu sa trace et a signalé son cas à la Sécurité publique de Saguenay (SPS).

«L'homme était très inquiet. La jeune femme n'avait aucun moyen de communication et il faisait très froid cette nuit», souligne le responsable des communications de la SPS Bruno Cormier. Il accorde que la disparue aurait pu être dangereuse pour sa propre sécurité et souffrir d'hypothermie. Elle devra répondre aux questions des policiers après avoir reçu des soins, les circonstances demeurant nébuleuses.

Peu avant 5h, d'autres appels ont fusé au poste de police. La jeune femme, dont l'identité est connue, avait cogné à la porte de résidents de la rue en déclarant chercher quelqu'un. Lorsqu'elle a finalement été retrouvée, les policiers enclenchaient des mesures supplémentaires et appelaient d'autres équipes en renfort.

«Est-ce qu'elle a passé la nuit dehors, ou est-ce qu'elle a réussi à dormir au chaud dans un garage? On va devoir jaser avec elle», conclut Bruno Cormier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer