Incendie au Noble Âge: 20 résidants évacués

La Sécurité publique de Saguenay a reçu un... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

La Sécurité publique de Saguenay a reçu un appel vers 20 h pour une alerte d'incendie dans la résidence du 3880, rue Saint-Léon.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

Un incendie limité à l'entretoit de la résidence pour personnes semi-autonomes et non autonomes Le Noble Âge a forcé l'évacuation de vingt bénéficiaires, hier soir, à Jonquière. Des parents de jeunes joueurs de baseball ont quitté les gradins du stade Richard-Desmeules pour prêter main-forte avant l'arrivée des pompiers.

La Sécurité publique de Saguenay a reçu un appel vers 20 h pour une alerte d'incendie dans la résidence du 3880, rue Saint-Léon.

À l'arrivée du Quotidien sur les lieux, des flammes étaient visibles. Toutefois, les sapeurs, aidés par le système de gicleurs, ont rapidement maîtrisé le brasier. Également, 19 des 20 personnes âgées se trouvaient déjà à l'intérieur du Palais des sports, alors qu'une seule résidante a dû être transportée à l'hôpital, par mesure préventive. Les autres bénéficiaires ont été évalués par les ambulanciers, mais n'ont pas été incommodés par le brasier.

« J'étais en train d'écouter la télévision quand l'alarme a sonné. Ça s'est passé assez vite, ça s'est bien fait. J'ai des félicitations pour tous les gens. Ils ont été généreux. C'est formidable. Vraiment, merci beaucoup à toutes les personnes qui nous ont aidés », souligne le résidant Daniel Lessard.

Tout près, l'infirmière auxiliaire Alexandra Perreault rassure les bénéficiaires.

« J'étais au troisième étage avec un résidant quand le système d'alarme a sonné de façon intermittente. Toutes les portes se sont fermées, alors j'ai su que ce n'était pas une fausse alarme. On a d'abord évacué les résidants sur les balcons, puis on les a fait descendre. J'ai cru que c'était peut-être un mégot de cigarette au début, mais quand j'ai vu que c'était dans le toit, je me suis dit que c'était peut-être un trouble électrique », raconte-t-elle.

Entraînement de baseball

Au moment du déclenchement de l'incendie, une équipe de baseball tenait un entraînement sur le terrain du stade Richard-Desmeules. Alertés par l'alarme et la fumée, les parents de certains joueurs ont décidé d'aller donner un coup de main.

« Plusieurs parents sont sortis. On était cinq ou six. Nous sommes entrés, et ce sont pratiquement les parents qui ont sorti tout le monde avant l'arrivée des pompiers. Au troisième étage, il commençait à y avoir une odeur. Des parents ont donné leur chandail ou leur manteau parce que les bénéficiaires avaient froid. Ils semblaient désemparés », relate l'un d'eux, qui n'a pas voulu être nommé.

« Il y avait une dame couchée en étoile dans son lit, quasi végétative. On n'osait pas y toucher. Un pompier est arrivé et l'a mise sur une chaise. Je l'ai aidé à la descendre en bas. Elle faisait pitié en maudit », ajoute-t-il.

Selon le chef de division du Service de sécurité incendie de Saguenay, Éric Morin, l'incendie a été limité à l'entretoit. « C'est isolé au niveau de l'entretoit, mais il y a eu dégagement de fumée partout dans la résidence. La priorité en arrivant sur place a été l'évacuation des bénéficiaires, qui s'est très bien passée. Ensuite, les pompiers ont ouvert la toiture. Ils ont réussi à terminer l'extinction. À l'heure où on se parle, il n'y a plus de points chauds. Il y a toutefois des dommages importants, causés par l'eau. Beaucoup de bénéficiaires ont été rejoints par des membres de leur famille. Pour les autres, on a appelé la Croix-Rouge », a-t-il informé. L'enquête suivra son cours aujourd'hui.

Près d'une vingtaine de pompiers ont été mobilisés.

Les cinq camions de pompiers, les nombreuses patrouilles de police, les trois ambulances et la fumée ont attiré bon nombre de curieux, massés dans le stationnement du stade Richard-Desmeules et du Palais des sports.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer