Yves Martin accusé de conduite en état d'ébriété ayant causé la mort

Le récidiviste Yves Martin est accusé de conduite... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le récidiviste Yves Martin est accusé de conduite en état d'ébriété.

Photo Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Le chauffard Yves Martin, qui a décimé une famille complète dans un accident de la route sur le rang Saint-Paul, à Laterrière, est aujourd'hui accusé de conduite avec un taux d'alcoolémie plus élevé que la limite permise causant la mort et de négligence criminelle causant la mort.

Le passage de Martin a été très bref au Palais de justice de Chicoutimi. L'homme vêtu d'un t-shirt rayé y est demeuré quelques minutes afin d'apprendre les nouvelles accusations déposées par Me Marie-Josée Hamelin-Gagnon, de la poursuite.

Le silence régnait dans la salle d'audience durant la comparution de Martin, qui a gardé la tête basse et qui n'a jamais regardé les 11 membres des familles des victimes présentes dans la salle.

Le taux d'alcool dans le sang de Martin, un individu de 35 ans, n'a pas été dévoilé au tribunal, mais en raison des nouvelles accusations, il est maintenant officiel, selon le ministère, que ce taux dépassait les limites autorisées par la loi.

La Couronne devrait remettre de nouvelles informations et de nouvelles preuves à la défense, représentée ce matin par Me Roseline Bouchard-Zee. Toutefois, il ne devrait pas y avoir de nouvelles accusations.

Invitée à commenter la rumeur selon laquelle le taux d'alcoolémie de son client atteignait 0.29, le soir du drame, Me Bouchard-Zee a vivement démenti l'information. Celle-ci circule sur les réseaux sociaux depuis tôt ce matin.

Récidiviste 

Martin faisait déjà face à des accusations de conduite dangereuse ayant causé la mort.

Le chauffard roulait à haute vitesse dans le rang Saint-Paul le 1er août en soirée. Il a effectué des dépassements dangereux et est finalement entré en collision avec la voiture des victimes, à l'intérieur de laquelle prenaient place Vanessa Viger et Mathieu Perron, âgés de 26 ans, de même que leur fils Patrick. La dame était enceinte.

Martin n'en est pas à ses premières frasques en matière d'alcool au volant. Il a déjà été reconnu coupable de deux antécédents de conduite avec les facultés affaiblies.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer