Assassinée à Beloeil

Un dernier hommage pour Chéryl Bau-Tremblay

Chéryl Bau-Tremblay était enceinte lorsqu'elle a été assassinée,... (Gimmy Desbiens)

Agrandir

Chéryl Bau-Tremblay était enceinte lorsqu'elle a été assassinée, à Beloeil. Ses proches lui ont rendu hommage de même qu'à l'enfant qu'elle portait, ce matin, à Saint-Félicien au Lac-Saint-Jean.

Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

(SAINT-FÉLICIEN) Chéryl Bau-Tremblay, cette jeune femme enceinte assassinée à Beloeil, a été reconduit à son dernier repos, ce matin, à Saint-Félicien au Lac-Saint-Jean.

Près de 225 personnes, famille et amis, lui ont rendu un dernier hommage à la chapelle du complexe funéraire Marc Leclerc. Et le bébé que portait Chéryl Bau-Tremblay, dont le conjoint est son présumé meurtrier, a aussi été célébré par la famille. Une petite doudou et des souliers de bébé ont été déposés sur le cercueil.

« À notre magnifique Chéryl, comment dire tout ce que l'on voudrait dire... La vie nous a arraché une grande partie de nous-mêmes et rien ne pourra un jour nous soulager de ta perte. Toi et ton petit bébé, vous êtes maintenant nos deux anges et vous vivrez à jamais à nos côtés, mais d'une façon différente. Sachez que nous vous sentons près de nous à chaque seconde, que nous vous aimons et que nous vous aimerons à jamais », peut-on lire sur le signet réalisé à la mémoire de Chéryl et signé par ses parents, Réjean et Nicole, ainsi que sa soeur, Cydji.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer