Léopold Boies saura bientôt s'il est délinquant dangereux

En raison de son passé criminel fort chargé... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

En raison de son passé criminel fort chargé et des nombreuses condamnations pour des crimes avec violence, Léopold Boies pourrait être déclaré délinquant à contrôler ou délinquant dangereux.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En raison de son passé criminel fort chargé et des nombreuses condamnations pour des crimes avec violence, Léopold Boies pourrait être déclaré délinquant à contrôler ou délinquant dangereux.

Au cours des derniers jours, le client de Me Luc Tourangeau a réglé une bonne partie des dossiers qu'il avait devant le tribunal. Il a été déclaré coupable à des accusations d'agressions sexuelles, de voies de fait, de voies de fait sur des agents correctionnels et d'intimidation. Il recevra éventuellement sa sentence pour ces chefs.

Boies a agressé sexuellement une femme dans la salle de bain d'un café de la rue Racine et a répété son manège sur la même victime au 21 Price à Chicoutimi. Lors de son séjour en prison, l'homme de 50 ans a décidé une bonne journée d'avaler des lames de rasoir. Sans surprise, il s'est blessé et a été placé en confinement.

Comme il n'y avait pas de toilette dans la cellule, mais seulement un seau, Boies a dû faire ses besoins dans le contenant et y a aussi craché du sang. Lors d'une prise de bec avec les agents correctionnels, Boies a lancé le contenu du seau au visage des agents, leur créant des lésions psychologiques.

Face à ces nombreux actes de violence, Me Nicole Ouellet, procureure de la Couronne, a demandé au juge Pierre Simard, de la Cour du Québec, que l'accusé passe un examen afin de déterminer s'il doit être considéré comme un délinquant à contrôler ou dangereux.

«Mon client a accepté de passer l'évaluation. Au début, il voulait nier ses antécédents judiciaires, mais les a finalement reconnus», mentionne Me Luc Tourangeau, de la défense.

Le rapport devrait être présenté au milieu du mois de juin.

«Il restera à voir selon les conclusions du document si nous allons demander une contre-expertise», admet Me Tourangeau.

Lorsqu'un accusé est déclaré délinquant à contrôler, cela signifie qu'il peut être placé sous le contrôle du gouvernement fédéral pour une période variant de zéro à dix ans une fois que sa sentence derrière les verrous est terminée

Dans le cadre du délinquant dangereux, sa peine se trouve être à durée indéterminée.

Sbegin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer