L'abbé Harvey se défendra devant juge seul

Le curé Paul-André Harvey... (Rocket Lavoie)

Agrandir

Le curé Paul-André Harvey

Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Le prêtre à la retraite Paul-André Harvey renonce à un procès devant jury et opte plutôt pour des procédures devant juge seul.

L'homme de 78 ans fait face à des accusations d'agressions sexuelles répétées, d'attouchements sexuels et d'attentats à la pudeur sur plus de 40 victimes âgées de 6 à 12 ans, entre les années 1965 et 1995.

La vie de l'homme d'église s'est effondrée en 2012 lorsqu'une première victime a dénoncé les gestes commis.

Les victimes se sont alors multipliées pour atteindre le nombre de 41 personnes qui auraient été abusées par l'abbé Harvey.

Les faits reprochés se sont déroulés en très grande partie sur le territoire du diocèse de Chicoutimi, notamment dans les paroisses de Kénogami, Chicoutimi, Saint-David-de-Falardeau et du Lac-Saint-Jean.

Le curé a été cité à procès à la fin du mois de novembre à la suite d'une enquête préliminaire touchant une seule victime. La juge Micheline Paradis, de la Cour du Québec, l'avait alors cité à procès pour les 77 chefs d'accusation déposés contre lui.

La Cour du Québec déterminera bientôt la date à la quelle débutera le procès de l'abbé Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer