Mort d'un motoneigiste: Stéphane Girard accusé

Le Chicoutimien Stéphane Girard doit répondre à de graves accusations de... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(CHICOUTIMI) Le Chicoutimien Stéphane Girard doit répondre à de graves accusations de conduite dangereuse causant la mort d'un motoneigiste à Lac-Kénogami, vendredi soir. La victime, Michel Gagnon, était âgé de 63 ans.

Le  client de Me Dominic Bouchard a comparu lundi matin, devant la juge Micheline Paradis, de la Cour du Québec.

L'homme de 42 ans de la rue Nicolet aurait des antécédents judiciaires en matière de conduite en état d'ébriété.

Même si aucune accusation de conduite avec les facultés affaiblies n'a encore été déposée, les policiers de la Sécurité publique de Saguenay confirment que l'accusé a échoué un test d'ivressomètre, présentant un taux d'alcoolémie près de deux fois supérieur à la limite.

L'accident mortel est survenu vendredi soir alors que Stéphane Girard tirait un autre motoneigiste en panne. Le duo a utilité un câble pour le faire.

Les circonstances exactes de l'accident laissent voir que la seconde motoneige s'est retrouvée dans le décor et l'occupant aurait heurté un poteau, ce qui a entraîné son décès.

Stéphane Girard conduisait rapidement, semble-t-il, au moment de l'événement. Des informations laissent croire qu'il ne possédait pas de permis valide.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer