Vaillancourt veut une enquête préliminaire

Anne Vaillancourt, une mère de 36 ans, est... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Anne Vaillancourt, une mère de 36 ans, est accusée d'avoir mis le feu à cette porte d'une maison de chambres du boulevard du Saguenay, à Arvida, vendredi.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(CHICOUTIMI) La Jonquiéroise Anne Vaillancourt demande la tenue d'une enquête préliminaire. Cette dernière est accusée d'avoir provoqué un incendie criminel.

Les événements reprochés à la femme de 36 ans remontent à la fin du mois de décembre 2014. Elle aurait allumé un incendie dans un logement du boulevard du Saguenay, dans le secteur de Jonquière, en sachant que des gens s'y trouvaient, notamment son fils de six ans.

Mercredi matin, l'avocat en défense, Me Charles Cantin, a demandé la tenue d'une enquête préliminaire en précisant que le seul témoin qu'il entend faire entendre est l'enquêteur de la Sécurité publique de Saguenay, Kevin Boily.

Sans dévoiler les détails de ses intentions, Me Cantin entend revenir sur la façon de faire de l'enquêteur pour obtenir la déclaration de l'accusée. Il veut contester les commentaires attribuée à sa cliente.

D'ici là, Me Cantin et Me Mélanie Paré, de la Couronne, discuteront afin de savoir si des admissions peuvent être faites.

Si ce n'est pas le cas, la Couronne pourrait devoir faire entendre cinq témoins, dont des victimes de l'incendie, sur la preuve à faire et afin de citer Mme Vaillancourt à son procès.

La décision finale quant à la date de la tenue de l'enquête préliminaire sera prise jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer