Mort suspecte d'un hommme de 58 ans

Retrouvé baignant dans son sang

Le corps de l'homme de 58 ans a... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Le corps de l'homme de 58 ans a été transporté vers le complexe funéraire Gravel et fils. Une autopsie sera pratiquée.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Un homme de 58 ans a été retrouvé sans vie dans une mare de sang, vendredi matin, à l'entrée d'un immeuble à logements de la rue Morin à Chicoutimi. Les enquêteurs de la Sécurité publique de Saguenay travaillent sur une mort suspecte, car les éléments ne laissent pas voir, pour le moment, que le corps de l'individu portait des traces de violence.

Le service d'identité judiciaire de la SPS a passé une longue partie de la journée au 518 Morin, au rez-de-chaussée des Immeubles Belvedère. Le colocataire de la victime a trouvé celle-ci gisant dans une marre de sang vers 7 h 30. À l'arrivée des premiers secours, l'individu ne respirait plus.

Mort naturelle, décès accidentel ou meurtre, le coroner Sylvain Truchon ne peut se prononcer officiellement pour le moment. Est-ce que l'homme a souffert d'un malaise ou était-il sous l'influence de l'alcool ou de la drogue? Ou est-ce qu'il y a eu une altercation avec une autre personne? Toutes les avenues sont analysées. Une autopsie pourrait permettre d'en savoir davantage.

«Une autopsie médico-légale sera faite dans les jours à venir. J'ai pu analyser brièvement le corps, mais je n'ai pas pu le bouger. Selon les premières constatations, il ne semble pas y avoir de traces de violence. Mais il ne s'agit que d'une première observation», a commenté le coroner Truchon.

Ce dernier ne veut pas aller trop loin dans ses commentaires afin de ne pas contaminer l'enquête qui est en cours.

Sur les lieux du drame, les policiers ont remarqué une importante quantité de sang au sol et près de la victime. Ils cherchent à comprendre ce qui a pu se produire.

En revanche, l'un des responsables de l'immeuble a noté que la fenêtre de la porte d'entrée était fracassée, ce qui pourrait expliquer la présence du sang dans l'entrée de l'immeuble.

«L'endroit n'a pas été identifié comme une scène de crime. Je vais laisser les enquêteurs faire leur travail et si les lieux deviennent une scène de crime, les choses vont changer.»

«Les résultats de l'autopsie pourront aussi nous en dire plus. Je devrais être en mesure d'avoir des résultats préliminaires assez rapidement et si des traces de violence sont remarquées, on verra à faire ce qu'il faut», a repris le coroner Truchon.

Au milieu de l'après-midi, des représentants de la maison funéraire Gravel et fils se sont rendus sur les lieux afin de récupérer le corps du quinquagénaire.

L'identité de la victime n'a pas encore été dévoilée. Mais Serge Truchon, le père de l'actuel propriétaire de l'immeuble a dit connaître l'homme décédé.

«Je n'ai jamais eu de problème avec ce locataire», s'est-il contenté de dire, précisant que la victime était reconnue pour être un bon consommateur d'alcool.

Sbegin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer