Un autobus prend feu sur la 175

Un incendie s'est déclaré dans le moteur d'un... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Un incendie s'est déclaré dans le moteur d'un autobus de La Québécoise, en fin de journée hier, à l'entrée de la Réserve faunique des Laurentides. Heureusement, personne n'a été blessé.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Plus de peur que de mal pour les joueurs d'une équipe de hockey bantam AA de la région de Québec et leurs parents. L'autobus à bord duquel ils voyageaient a pris feu vers 16h, hier après-midi, au kilomètre 216 de la route 175. L'incendie s'est avéré mineur et personne n'a été blessé.

L'autocar de la compagnie La Québécoise venait tout juste d'entrer dans la Réserve faunique des Laurentides et roulait en direction de l'Étape lorsque le conducteur, Jean-Yves Boulianne, s'est trouvé aux prises avec des ennuis mécaniques. Le chauffeur était sur le point d'immobiliser le véhicule quand une forte odeur de fumée s'est répandue dans l'autobus. Des passagers ont remarqué que des flammes avaient pris naissance dans le panneau du moteur, à l'arrière du véhicule.

Plusieurs parents se sont précipités à l'extérieur et ont tenté de maîtriser l'incendie en utilisant des chaudières remplies de neige. Un fardier circulant en direction de Québec s'est arrêté et leur a fourni un extincteur, ce qui a permis au groupe de venir à bout du brasier. Arrivés sur les lieux, les pompiers ont rapidement pris la relève. Au moment de notre passage, vers 16h30, le feu était éteint et les voyageurs discutaient sur l'accotement. De bonne humeur, ils faisaient contre mauvaise fortune bon coeur.

«Ce serait un problème mécanique qui a provoqué le feu. On est sortis et on a réussi à l'éteindre. On s'est dépêchés de sortir les poches de hockey de l'autobus pour ne pas que l'équipement soit endommagé. Les jeunes n'ont pas paniqué et sont restés calmes», a expliqué le père d'un des membres du Cyclone de Québec, Denis Larue.

Victoire

L'événement a ajouté un peu de piquant à la journée des hockeyeurs, eux qui savouraient une victoire de 4 à 1 aux dépens des Espoirs du Lac-Saint-Jean. Vers 17h, les visiteurs de Québec attendaient patiemment la venue d'un autocar de rechange afin de poursuivre leur périple vers la Capitale. Quant au conducteur de l'autobus, il s'est dit ébranlé par la tournure des événements, mais soulagé que l'incendie n'ait pas eu de conséquences graves.

Par ailleurs, la chaussée était très glissante en début de soirée, sur la 175, étant donné la fine pluie qui tombait sur la région. La Sûreté du Québec a demandé au ministère des Transports d'épandre des abrasifs sur la chaussée, afin d'éviter les dérapages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer