Une quarantaine de plaignantes

L'abbé P-A Harvey comparaît

Le curé Paul-André Harvey... (Rocket Lavoie)

Agrandir

Le curé Paul-André Harvey

Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Pour la première fois depuis le dépôt des accusations d'agressions sexuelles sur une quarantaine de victimes, l'abbé Paul-André Harvey s'est présenté au palais de justice de Chicoutimi, jeudi matin, pour subir son enquête préliminaire.

Depuis le début des procédures, Harvey n'a jamais eu besoin de se présenter en Cour. Il avait été représenté par son avocat, Me Luc Tourangeau.

Sauf que ce matin, l'individu devait être présent. L'homme a tenté en vain de se soustraire aux regards des journalistes en se réfugiant au troisième étage du palais de justice, alors que son enquête préliminaire se tenait au deuxième étage.

Les seules photographies disponibles jusqu'ici dataient de plus de 50 ans.

Accusations

L'homme de 77 ans aurait agressé sexuellement une femme d'âge adulte et aurait commis des actes de grossière indécence et d'attentats à la pudeur sur environ 40 autres présumées victimes d'âge mineur.

L'enquête préliminaire s'est déroulée sous ordonnance de non publication et il est donc impossible de rapporter les détails des témoignages entendus en Cour devant la juge Micheline Paradis.

L'individu fait face à 77 chefs d'accusation, pour des infractions commises sur une période de 32 ans, entre 1962 et 1995 dans le diocèse de Chicoutimi.

Le prêtre à la retraite a oeuvré durant sa carrière dans les secteurs de Kénogami, du Lac-Saint-Jean, à Saint-David-de-Falardeau et à La Baie notamment.

Au terme de l'enquête préliminaire, la juge Paradis déterminera si l'accusé doit être cité à procès et sous quels chefs d'accusation dans le dossier.

«L'enquête préliminaire sert à déterminer si la preuve est suffisante pour citer mon client à procès dans ce dossier», a indiqué Me Tourangeau, représentant de l'accusé.

«La décision rendue me permettra de décider de ce que je pourrais faire pour la suite des autres dossiers», a-t-il enchaîné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer