Une multitude d'accusations contre Trudel

Jacques Trudel, de Saint-Henri-de-Taillon, fait face à une multitude... (Gimmy Desbiens)

Agrandir

Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(ALMA) Jacques Trudel, de Saint-Henri-de-Taillon, fait face à une multitude d'accusations après avoir pointé un pistolet à plombs sur deux individus, en plus d'avoir proféré des menaces de mort et entravé le travail des policiers.

Les événements se sont produits du 11 au 13 octobre. Hier, au Palais de justice d'Alma, Trudel, 39 ans, a été accusé d'utilisation d'une fausse arme à feu, de conduite avec les capacités affaiblies, de possession de cocaïne et de cannabis dans le but d'en faire le trafic, de menaces de mort, de voies de fait et d'entrave au travail des policiers, en outre.

Il était sous le coup d'une interdiction de possession d'arme à feu. Il a des antécédents en matière de violence, de vols et de drogues.

Dans la nuit du 11 au 12 octobre, Trudel aurait pointé une arme sur un autre individu, durant une querelle qui s'est déroulée près du bar Chez Black, dans le secteur Saint-Coeur-de-Marie. La présumée victime a téléphoné aux policiers, donné une description du véhicule de Trudel et porté plainte, mais les forces de l'ordre n'ont pas retrouvé immédiatement le suspect, qui aurait également, ce soir-là, commis des voies de fait armé d'un couteau. 

Le lendemain, à l'intérieur du bar Le Clandestin de Saint-Coeur-de-Marie, Trudel aurait proféré des menaces envers un deuxième individu. L'accusé était encore armé d'un pistolet à plombs. La présumée victime a joint les policiers et fait une description du véhicule similaire à celle enregistrée la veille par la Sûreté du Québec.

Lorsque les policiers ont arrêté Trudel, dans la nuit du dimanche au lundi, il conduisait avec les capacités affaiblies par l'alcool. Il a essayé de se départir de son arme au moment de l'arrestation, mais les policiers l'ont rapidement retrouvée. Il avait aussi en sa possession de la cocaïne, des métamphétamines et du cannabis en plus d'une somme d'argent obtenue de la perpétration d'une infraction punissable sur acte d'accusation.

Trudel aurait également menacé de brûler, détruire ou endommager une maison.

Expertise

Le pistolet à plombs en cause a été envoyé à l'expertise par les enquêteurs de la Sûreté du Québec. Tout dépendant de la vélocité du plomb, Trudel pourrait être accusé de possession d'arme à feu, explique le porte-parole de la SQ, Jean Tremblay. Dans ce cas, les peines sont plus graves.

Besoin d'aide

La conjointe de Jacques Trudel est décédée de façon tragique dans un accident de la route survenu le 11 juillet 2013, sur la route 169 à Alma. En plus de son époux, elle a laissé dans le deuil leurs deux enfants.

L'avocat de Jacques Trudel espère être en mesure d'obtenir les garanties nécessaires pour remettre son client en liberté. « Présentement, il faut l'aider. J'essaie de trouver des garanties en termes de dépôt d'argent et de thérapie.

L'accident dont a été victime Jessica Boulianne, alors âgée de 25 ans, aurait été causé par l'utilisation du téléphone cellulaire au volant. Alexandre Bouchard, aussi de Saint-Henri-de-Taillon, a été accusé de conduite dangereuse ayant causé la mort. Bouchard a été accusé un an après les événements, soit au début du mois de juillet dernier. Lors de l'accident, il était demeuré sur les lieux, mais les policiers n'avaient pas suffisamment de preuves pour l'arrêter.

Son téléphone cellulaire avait été saisi et les policiers avaient érigé un barrage afin de trouver des témoins de l'accident mortel avant la mise en accusation de Bouchard, un jeune homme de 23 ans qui est en liberté en attendant son procès.

Quant à Jacques Trudel, il a déjà été le client de Me Têtu dans d'autres dossiers, « mais il y a 10 ou 12 ans. Ça faisait longtemps qu'il se tenait loin » du palais de justice, selon l'avocat.

L'enquête sur remise en liberté qui devait se dérouler hier au palais de justice d'Alma a été reportée au 30 octobre, à la demande de Me Têtu, qui espère ainsi avoir le temps d'obtenir les garanties nécessaires pour son client.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer