Une autopsie sera effectuée cette semaine

Mort suspecte à Jonquière

Le corps de l'homme légèrement vêtu a été... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Le corps de l'homme légèrement vêtu a été découvert vers 11h par des résidants du secteur. Il était couché près d'une clôture, au fond du terrain.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Jonquière) Un homme d'environ 60 ans a été retrouvé sans vie, hier matin, derrière le 3833 Sainte-Cécile, à Jonquière. Une autopsie médico-légale devra être effectuée cette semaine afin de déterminer les causes exactes du décès, lequel est toujours considéré comme suspect.

Le corps de l'homme légèrement vêtu a été découvert vers 11 h par des résidants du secteur. Il était couché près d'une clôture, au fond du terrain.

« Je sais que c'est un monsieur qui habite en arrière de chez moi (sur la rue Saint-Germain). C'est mon ami, en arrivant ici pour prendre un café, qui l'a aperçu et qui a appelé la police », a expliqué Lucas Girard lorsque rencontré chez lui, en après-midi.

La clôture était brisée à l'endroit où le corps a été découvert. Impossible, cependant, de savoir si ce bris a un lien avec la mort de l'individu.

Selon le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), Jean-François Gauthier, les causes du décès sont toujours nébuleuses. Les enquêteurs du Service d'identité judiciaire ont passé tout l'après-midi sur les lieux afin d'analyser la scène.

« Nous avons récupéré de l'information sur sa soirée (de samedi) et nous avons procédé à des vérifications dans son logement. Évidemment, certains détails ne peuvent pas être dévoilés afin de ne pas nuire à l'enquête. »

De son côté, le coroner au dossier, Sylvain Truchon, n'avait toujours pas reçu le rapport final, hier soir. Il confirme que le corps de l'homme devra faire l'objet d'une autopsie au cours de la semaine.

« Cette nuit, il faisait très froid. Il faudra déterminer pourquoi il s'est retrouvé à l'extérieur très peu vêtu », a-t-il expliqué au Quotidien, ajoutant qu'il serait étonnant que la mort de l'homme soit naturelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer