Chasse à l'homme

Un homme s'évade de la prison de Chicoutimi

Karl Gagnon, 36 ans, de Lévis, s'est évadé... (Montage (Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Karl Gagnon, 36 ans, de Lévis, s'est évadé de la prison de Chicoutimi en escaladant un mur arrière situé près de la cour extérieure.

Montage (Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Un prisonnier s'est évadé samedi matin du Centre de détention de Chicoutimi en escaladant un mur arrière situé près de la cour extérieure. Les policiers ont ratissé le centre-ville toute la journée à sa recherche.

L'évasion de l'homme à la peau noire, Karl Gagnon, 36 ans, de Lévis, a été signalée aux policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) vers 10h35.

Les agents ont concentré leurs premières recherches dans les alentours du centre de détention provincial, situé au 237 rue Price Ouest, et dans la côte de la rue Lafontaine, située à quelques mètres de l'édifice carcéral. Plusieurs policiers ont ratissé le centre-ville et les alentours en matinée.

L'homme recherché, qui mesure 1m88 et pèse 82 kg, a les yeux et les cheveux noirs, porte un chandail rouge, des pantalons noirs courts et des bas noirs. Il arbore plusieurs tatouages: une rose sur la jambe droite, une fleur sur la cheville gauche et l'inscription «fuck you» sur le genou gauche.

«Selon nos informations, l'individu est normalement incarcéré au pénitencier fédéral de Donnacona en lien avec des dossiers de méfaits, d'introduction par effraction et de bris de probation», explique le lieutenant responsable de la SPS, Denis Harvey.

L'avocat de Karl Gagnon, Me Olivier Théorêt, de l'Aide juridique, indique que son client, qui purge une peine de 73 mois de pénitencier, soit plus de six ans, était incarcéré à la prison de Chicoutimi depuis trois semaines.

Il devait comparaître mardi au Palais de justice de Chicoutimi en lien avec des accusations d'introduction par effraction commises dans la région. «Je l'ai rencontré que quelques minutes lors de précédentes comparutions, et il m'avait déjà fait part de son désir de reconnaître ses crimes perpétrés dans la région», indique Me Théorêt, qui précise que Karl Gagnon a sévi dans plusieurs régions du Québec.

Transfert

Quelques heures après le signalement de l'évasion, le dossier a été transféré à la Sûreté du Québec (SQ). «Des enquêteurs sont en route vers la prison pour débuter leur enquête», indique en début d'après-midi la porte-parole de la SQ, Audrey-Ann Bilodeau.

La Sûreté du Québec demande la collaboration du public afin de retrouver Karl Gagnon. Toute information peut être transmise à la centrale d'information criminelle au 1-800-659-4264 en toute confidentialité.

À lire dans la version papier du Progrès-Dimanche//

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer