Les policiers arrêtent une infirmière auxiliaire

Une infirmière auxiliaire de la Villa Jonquière a été arrêtée pour vol de... (Photo archives)

Agrandir

Photo archives

Partager

Laura Lévesque
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Une infirmière auxiliaire de la Villa Jonquière a été arrêtée pour vol de médicaments. Après avoir reçu des plaintes de résidents qui voyaient leurs médicaments disparaître, l'administration de la résidence pour retraités a fait installer une caméra dans l'une des chambres visées par les vols. Vendredi dernier, l'infirmière de 30 ans a été prise en flagrant délit, explique le lieutenant Dominic Corneau de la Sécurité publique de Saguenay.

«Une caméra a été installée dans la chambre d'une résidente. Et l'infirmière a été prise sur le fait vendredi. La dame a été arrêtée et suspendue sur le champ», détaille le lieutenant responsable.

Selon les informations policières, l'infirmière auxiliaire dérobait principalement des dérivés de morphines. Son stratagème aurait duré plus de six mois. Les premières plaintes remonteraient au mois de septembre dernier.

Le dossier a été remis au bureau des enquêtes et la dame devrait comparaître sous peu.

«L'enquête se poursuit. Et on verra plus tard quels chefs d'accusation seront portés contre elle», termine M. Corneau.

Si elle est trouvée coupable, l'infirmière auxiliaire pourrait perdre le droit de pratiquer ce métier.

Selon le rapport annuel de l'Ordre des infirmières et infirmières auxiliaires, le vol de médicaments fait partie des problèmes soulevés dans la profession. En 2008, la majorité des plaintes soumises au comité disciplinaire concernait le vol ou la consommation de médicaments.

Llevesque@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer