À l'hôtel pour 4 ou 5 jours

Les pompiers de Saguenay ont rapidement maîtrisé le... (Photo Rocket Lavoie)

Agrandir

Les pompiers de Saguenay ont rapidement maîtrisé le début d'incendie, mais l'intervention a causé des dégâts qui doivent être nettoyés avant d'y ramener les locataires.

Photo Rocket Lavoie

Partager

Sur le même thème

(CHICOUTIMI) Les 28 locataires du 21, Price ouest, à Chicoutimi, logeront à l'hôtel pour encore quatre ou cinq jours. De plus, l'enquête sur l'incendie de dimanche après-midi a été transférée aux enquêteurs de la Sécurité publique de Saguenay. Aucune hypothèse n'est écartée.

Au lendemain de l'incendie, un enquêteur en incendie de Saguenay s'est rendu sur les lieux afin de déterminer les causes exactes de l'événement, mais le responsable de la recherche a plutôt décidé de transférer le dossier aux enquêteurs de la police.

Alerte

Vers 16 h 15 dimanche après-midi, l'alerte a été donnée au service des incendies de Saguenay à l'effet que de la fumée s'échappait d'une chambre de l'immeuble à logements. Un incendie s'était déclaré à l'appartement 12 du bâtiment, soit au deuxième étage.

« Nous avons effectivement visité les lieux. Il y a eu des allégations de la part de locataires sur ce qui avait pu se produire, mais nous n'avons pas été en mesure d'en savoir suffisamment. Nous avons donc transféré le dossier aux enquêteurs de la police », explique François Marin, du service des incendies.

Des informations circulent que des jeunes auraient mis le feu au logement. Il appert toutefois qu'ils n'avaient pas le droit de se trouver à cet endroit, car le propriétaire des lieux les avait expulsés déjà.

Au quartier général de la police de Saguenay, on confirme que le dossier leur a été remis, mais qu'il est encore trop tôt pour confirmer une hypothèse.

« Oui, le dossier a été remis à nos enquêteurs, mais nous ne pouvons rien confirmer pour l'instant à savoir s'il s'agit d'un incendie criminel, d'origine électrique ou à la suite d'une erreur humaine », mentionne Jean Boily, porte-parole de la SPS.

Retour

Quant au retour des locataires, il ne devrait pas s'effectuer avant quelques jours.

« Ça va prendre quatre ou cinq journées, car il y a du nettoyage à faire dans l'édifice. Le premier étage a été touché par l'eau, il y a aussi eu de l'eau et de la fumée au deuxième étage, alors qu'il y a de la suie au dernier étage. »

« Le temps que l'opération nettoyage soit effectuée, les locataires vont demeurer au motel Le Parasol », indique François Marin.

L'immeuble de la rue Price ouest est à vendre depuis plusieurs mois déjà. Il semble qu'un acheteur sérieux se serait manifesté afin de transformer l'édifice.

Début d'incendie

Par ailleurs, les pompiers de l'arrondissement de La Baie sont intervenus pour un début d'incendie dans un immeuble en construction au 865 rue Victoria, à La Baie.

Le feu aurait pris dans de la paille qui servait d'isolation au sous-sol de l'édifice tout en béton. Ce sont des travaux de soudure qui auraient allumé le feu. L'élément destructeur a été rapidement maîtrisé par les pompiers et le bâtiment a été remis à l'entrepreneur.

sbegin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer