La nouvelle année débute sans débordements

La nuit du 31 décembre au 1er janvier a été particulièrement calme cette ... (Le Quotidien, Archives)

Agrandir

Le Quotidien, Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Chicoutimi) La nuit du 31 décembre au 1er janvier a été particulièrement calme cette année. La Sécurité publique de Saguenay (SPS) ne dénombre que quelques bagarres dans les bars et trois arrestations pour conduite en état d'ébriété.

«C'est exceptionnel, en 20 ans, c'est l'un des 31 les plus calmes que j'ai connu», mentionne le lieutenant-responsable de la SPS, Denis Harvey, au tout début de la matinée.

Au courant de la nuit, les policiers ont arrêté trois personnes, deux à Jonquière, et une à Chicoutimi, pour avoir conduit avec les facultés affaiblies. Quelques bagarres ont aussi demandé l'intervention des policiers à Chicoutimi, alors que la première nuit de l'année 2013 a été plutôt calme dans les bars de Jonquière.

Un événement a davantage attiré l'attention des policiers: une dame a causé un accident causant des blessés légers près du 4164 boulevard du Royaume, près de la rue Mousseau, à Kénogami, vers 3h30 du matin. Elle a ensuite quitté les lieux de l'accident à bord de son véhicule, avant d'être retracée par les agents aux petites heures du matin. La femme devra faire répondre à des accusations de délit de fuite causant des lésions corporelles.

La situation est semblable du côté de la Surêté du Québec, qui n'a dénombré que quelques cas d'alcool au volant.

Rappelons que l'an dernier, la nuit du 31 décembre au 1er janvier avait été le théâtre de plusieurs bagarres familiales. Comme quoi les années se suivent, mais ne se ressemblent pas!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer