Une mère périt ; ses quatre enfants blessés à Chambord

Scène d'horreur

La route 169 a été le théâtre d'une véritable scène d'horreur, hier, vers... (Photo Isabelle Tremblay)

Agrandir

Photo Isabelle Tremblay

Partager

Isabelle Tremblay
Le Quotidien

(Chambord) La route 169 a été le théâtre d'une véritable scène d'horreur, hier, vers 16h26, dans la petite localité de Chambord. Une mère de famille de 34 ans de Jonquière a perdu la vie lors d'une violente collision frontale survenue entre une mini-fourgonnette et un camion. Six autres personnes ont été blessées, dont quatre enfants.

«J'entendais les enfants hurler lorsque je suis arrivé sur la scène. Ils étaient dans la fourgonnette. C'était terrible. J'en ai encore des nausées. Des automobilistes se sont arrêtés pour leur porter secours avant l'arrivée des services d'urgence. Moi, je suis allé voir le conducteur du camion, car je le connais bien», a relaté un témoin qui est arrivé sur les lieux de la scène. L'homme semblait fortement ébranlé par les événements.

La tragédie s'est produite à la hauteur de la pesée routière du ministère des Transports du Québec, en pleine heure de pointe.

Les six passagers des deux véhicules impliqués qui ont été blessés ont tous été transportés à l'Hôpital d'Alma. De ce nombre, on compte quatre jeunes, âgés de 10 à 18 ans. Les victimes ont surtout subi de multiples fractures, mais on ne craint pas pour leur vie.

Cinq ambulances ont été appelées à se rendre sur les lieux. Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour déloger les occupants des voitures.

«Les enfants pleuraient tellement. L'homme nous demandait de nous dépêcher pour les aider. Il disait que sa femme était inconsciente. Nous ne pouvions rien faire, puisqu'il était impossible d'ouvrir les portes de la mini-fourgonnette. Il faisait noir alors nous avons attendu l'arrivée des secouristes. De son côté, le conducteur du pick-up était très confus. Il semblait visiblement en état de choc», a indiqué, pour sa part, la dame qui a avisé le service 911 dans les secondes qui ont suivi le drame.

Circonstances

L'accident, d'une violence inouïe, est survenu dans une courbe, entre un camion et une fourgonnette à bord de laquelle prenaient place un homme, sa conjointe et quatre enfants. C'est la femme qui conduisait le véhicule.

«Pour une raison qui reste à déterminer, le chauffeur du camion qui circulait en direction de Roberval a dévié de sa trajectoire pour se retrouver dans l'autre voie. Un reconstitutionnniste en enquête collision a été demandé. Son enquête nous permettra de déterminer ce qui s'est réellement passé», a souligné le porte-parole de la SQ, Ronald McKennis.

Des témoins ont raconté qu'un premier véhicule a été en mesure d'éviter le camion qui roulait en sens inverse. Mais il en a été autrement pour la petite famille qui circulait en direction de Chambord.

Selon la Sûreté du Québec, les conditions routières ne semblent pas en cause, puisque la chaussée était dégagée.

La route régionale a été complètement fermée jusqu'à 18h12. La circulation s'est ensuite faite par alternance. La 169 a été rouverte à la circulation vers 20h30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer