Deux Insuline en liberté

Gabriel Bélanger... (Photo archives)

Agrandir

Gabriel Bélanger

Photo archives

Partager

(Chicoutimi)
Jonathan Labarre-Plante, 22 ans, de Chicoutimi et Gabriel Boulanger, 25 ans, de La Baie, peuvent retrouver leur liberté sur engagement en attendant leur procès pour complot et trafic de drogue.

Ils font partie des 22 personnes arrêtées lors de l'opération Insuline menée depuis près de deux ans contre deux cellules de distribution de drogue à Saguenay et Saint-Honoré.

Le juge Pierre Lortie de la Cour du Québec a exigé des cautions monétaires et morales importantes pour garantir leur sérieux.

Jonathan Labarre-Plante a déposé 5000 $ et son père 10 000 $ en plus d'une garantie de 10 000 $ sur ses biens. Il devra demeurer chez son père à Chicoutimi ou chez son frère à Saint-Fulgence quand le père s'absente pour travailler à l'extérieur de la région.  Il est assigné à domicile de 21h à 7h tous les jours et ne peut consommer d'alcool ou de drogue, ni posséder un téléphone cellulaire.

Les parents de Gabriel Boulanger ont déposé 9000 $ pour garantir le transfert de leur fils dans une maison de désintoxication en Beauce où il doit entreprendre une thérapie fermée pendant 13 semaines.  À son retour, il devra respecter les mêmes conditions que Labarre-Plante et résider chez ses parents dont il devra suivre les directives.

Un troisième coaccusé, Sébastien Tremblay, 35 ans, du chemin Saint-Marc à Saint-Honoré,  saura vendredi matin si le juge accepte son offre de caution.

Autres demandes

Trois autres coaccusés de Chicoutimi, Jean-François Tremblay, 37 ans, de la rue Cormier, Gaston Bédard, 61 ans, de la rue Garneau et Michel Poitras, 25 ans, de la rue Racine Ouest s'adressent actuellement au même juge dans l'espoir de reprendre leur liberté après deux semaines de détention préventive. Leurs familles assistent à l'exposé des avocates du Bureau de lutte au crime organisé (BLACO) sous une ordonnance de non-publication obtenue à la demande des avocats de la défense.

Une demi-douzaine d'autres accusés sont détenus. Une dizaine étaient déjà en liberté.

Chaque semaine, les deux réseaux démantelés par Insuline écoulaient une livre de cocaïne, cinq de marijuana et 10 000 comprimés de métamphétamine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer