Un homme accusé d'inceste

Partager

(CHICOUTIMI) Un homme d'une trentaine d'années a comparu hier sous quatre chefs d'accusation à caractère sexuel, dont une d'inceste. L'homme aurait agressé sexuellement sa demi-soeur d'âge mineur, l'aurait touchée ou incitée à le faire entre le 1er novembre et dimanche.

Selon la version de l'adolescente, une quinzaine de relations sexuelles seraient survenues durant cette période de temps. L'accusé nie cette version.

Le consentement en matière d'inceste ne peut être invoqué en défense devant un tribunal, quel que soit l'âge de la victime en raison de la proximité du lien familial.

Le consentement à une relation avec une personne de moins de 16 ans ne peut être invoqué, non plus. Il en est de même pour une personne de moins de 18 ans dans un contexte d'autorité ou de subordination.

L'accusé a été arrêté dimanche et sera détenu préventivement au moins jusqu'à mercredi où il aura la possibilité de demander sa liberté en attente de procès.

Depuis les récents amendements au Code criminel, le délit d'inceste est punissable d'un minimum de 5 ans de pénitencier.

L'accusé a comparu hier en présence de son avocat, Me Julien Boulianne, qui a reçu la preuve que possède la Couronne.

Une ordonnance de non-publication a été émise pour protéger l'identité de la plaignante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer