Gaignard s'est rendu

Alexandre Gaignard... (Photo archives)

Agrandir

Alexandre Gaignard

Photo archives

Partager

(CHICOUTIMI) Le dernier des 22 accusés de l'opération Insuline à ne pas avoir été arrêté la semaine dernière s'est rendu de lui-même au Palais de justice de Chicoutimi où on a procédé à son arrestation.

Alexandre Gaignard, 33 ans, domicilié au 1445, rue des Roitelets à Chicoutimi, a ainsi mis en pratique le conseil de son avocat. Me Olivier Théorêt, de l'Aide juridique. Il fait face à deux chefs de complot pour trafic de drogue et recel d'argent ainsi que deux autres de trafic de drogue et recel d'argent.

Gaignard est détenu pour le moment et aura l'occasion aujourd'hui de demander sa liberté sous caution en attente de procès, comme plusieurs autres accusés auxquels le Bureau de lutte au crime organisé (BLACO) a refusé toute caution.

Remise en liberté

La responsable de la conduite des procédures judiciaires entourant l'opération Insulune, Me Sarah Tridi, a planifié le comparution d'une dizaine d'accusés détenus la semaine prochaine pour qu'ils aient l'opportunité de saisir un juge de la Cour du Québec de leur cas.

Sont détenus préventivement: Sébastien Tremblay, Jonathan Labarre-Plante, Gabriel Boulanger, Michel Poitras, Gaston Bédard, Jean-François Tremblay, Juan Huillermo Gil Bastisdas, Frédéric Girard, Nicolas Racine et Félix Vachon.

Frédéric Girard, Jonathan Labarre Plante, Nicolas Racine, Sébastien Tremblay et Félix Vachon auront une tâche plus ardue pour convaincre le tribunal parce qu'ils sont accusés d'avoir oeuvré au profit d'une organisation criminelle (gangstérisme).

Des accusations supplémentaires contre Gil Bastisdas, de Laval, sont annoncées pour la semaine prochaine.

Tous les accusés détenus préventivement qui demandent leur liberté s'adresseront au même juge, pour éviter les répétitions.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer