Voies de fait armées et utilisation d'une arme à feu

Claude Dumont coupable

Sur le même thème

Le Palais de justice de Chicoutimi... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le Palais de justice de Chicoutimi

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Serge Lemelin
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Le tribunal reconnaît Claude Dumont criminellement responsable de voies de fait armées et d'utilisation négligente d'une arme à feu pendant une infraction. Il l'a aussi déclaré coupable de menaces envers son propriétaire.

Un loyer impayé est à l'origine de trois événements sur une période de trois jours.

Dumont est acquitté sur trois autres chefs et un arrêt des procédures est prononcé sur un autre. Sa sentence pourrait être plaidée dès cet après-midi.

La tension entre le propriétaire et le locataire a monté d'un cran lorsque le premier s'est présenté chez son locataire pendant son absence. La réplique du locataire lui a valu des accusations pour lesquelles il a été acquitté. Le lendemain et trois jours plus tard, les deux hommes se disputent à nouveau et Dumont pointera un pistolet à air comprimé en direction du propriétaire en plus de le menacer.

Le juge Pierre Simard de la Cour du Québec a départagé les témoignages des belligérants et écarté la version du locataire qui admettait avoir posé brusquement le pistolet sur une table, sans jamais l'avoir pointé en direction du propriétaire. « Peu importe le maniement, il a été négligent et il fallait comprendre une menace «, en a conclu le tribunal. Claude Dumont est détenu préventivement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer