Dans la vie de Maxim Martin

Maxim Martin a présenté son spectacle sur la... (Le Progrès, René Bouchard)

Agrandir

Maxim Martin a présenté son spectacle sur la scène du centre-ville d'Alma vendredi soir.

Le Progrès, René Bouchard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le temps d'une soirée, Maxim Martin a ouvert les portes de sa vie privée. Vendredi soir, l'humoriste était l'invité principal de la deuxième soirée du Festival d'humour d'Alma, sur la grande scène du centre-ville, offrant une performance satisfaisante au public qui a rempli la grande majorité du site.

Le public a été séduit par Les Grandes... (Le Progrès, René Bouchard) - image 1.0

Agrandir

Le public a été séduit par Les Grandes Crues, duo composé de Ève Côté et de la Robervaloise Marie-Lyne Joncas (à gauche).

Le Progrès, René Bouchard

C'est bien connu, Maxim Martin a fait face à certains problèmes de drogues. Sobre depuis huit ans, l'homme de 47 ans a consacré plusieurs minutes de son spectacle, qui s'inscrit dans sa tournée Enfin, pour relater certaines anecdotes alors qu'il « se gelait la face ». C'est lui qui le dit.

« Avoir des problèmes de cocaïne, c'est assez bas, a-t-il convenu. C'est un peu comme un alcoolique qui se saoule à la crème de menthe ; tu ne veux pas en arriver là. »

Maintenant libéré de ses démons, Maxim Martin semble filer le parfait bonheur. Il s'est mis à la course à pied, il a passé au travers diverses thérapies et aujourd'hui, il est en paix avec lui-même. Et ce, même si certaines choses vont demeurer un mystère pour lui.

« Au Québec, tu dois cacher ton bonheur », a-t-il fait remarquer, tout en mentionnant être un éternel boudeur et s'assumer pleinement là-dedans.

Ceux et celles qui aimeraient revoir Maxim Martin seront ravis d'apprendre que la nouvelle série Max et Livia débute cet automne à VRAK. La sérié télé raconte la vie de l'humoriste en compagnie de sa fille Livia de 16 ans.

Les Grandes Crues se font des fans

Tout juste avant la performance de Maxim Martin, les Grandes Crues ont marqué des points. Composé de la Gaspésienne Ève Côté et de la Robervaloise Marie-Lyne Joncas, le duo n'a surtout pas peur d'utiliser un vocabulaire direct pour aborder différents sujets, dont celui des hommes et de la sexualité.

Pour tout vous dire, il est peut-être préférable que leurs propos ne se retrouvent pas à l'intérieur de cet article. Il reste que les deux filles ont réussi à capter le public, malgré quelques moments où elles ont décroché. Leur charisme a compensé pour ces petits moments de fous rires.

« On est comme une bouteille de vin, si on est invitées dans un souper raclette, il y a de bonnes chances qu'on se retrouve étendue sur la nappe », a lancé Marie-Lyne Joncas. D'ailleurs, le duo est arrivé sur scène bouteille de vin à la main, affichant fièrement leur amour pour l'alcool aux raisins.

Joe Guérin avait la lourde tâche de lancer les festivités. Le jeune homme, avec son humour absurde qui manquait souvent de tonus, a quelque peu laissé le public sur sa faim. Il a été rassasié en cours de soirée.

Le Festival d'humour d'Alma se poursuit samedi, dès 20 h, toujours sur la grande scène du centre-ville. Réal Béland est l'invité de marque, mais juste avant, Nadine Massie et James Mannella assurent la première partie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer