Incursion dans la mémoire d'Alma

Au total, ce sont 44 photos d'archives qui... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Au total, ce sont 44 photos d'archives qui sont exposées à l'Odyssée des bâtisseurs d'Alma.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pauline Mourrat
Le Quotidien

Les nostalgiques de la ville d'Alma pourront se replonger dans leurs souvenirs grâce aux 44 photos d'archives de l'exposition Dans l'oeil de Krieber du photographe Johann Krieber.

L'homme originaire d'Autriche est arrivé au Québec dans les années 50 et a acheté un studio de photographie à Alma en 1954. Il a obtenu le statut de Maître photographe de la province de Québec en 1964 et a réalisé de nombreux clichés de la ville et de ses habitants. L'ensemble des photos est conservé par la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean et est présenté à l'Odyssée des bâtisseurs d'Alma dans le cadre des festivités du 150e de la municipalité.

À travers ses photos, accrochées au mur dans l'ordre chronologique, Johann Krieber met en vedette la population dans ses actions quotidiennes.

L'artiste a immortalisé la construction du pont Carcajou, d'une longueur de 700 pieds, le 14 août 1959. On peut y voir des travailleurs de la construction en pleine activité. On retrouve également une photo d'un fier pêcheur de ouananiche, une espèce qui a grandement contribué au développement économique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L'intérieur de la tabagie Louis Lavoie du quartier Naud est immortalisé, et on peut apercevoir les nombreux vinyles qui ont fait sa renommée dans les années 60.

Les plus aventureux pourront aussi se remémorer les courses de caisses à savon sur l'avenue du Pont Sud en juillet 1965.

Les adeptes du camping se replongeront dans leurs souvenirs avec un cliché du complexe touristique de la Dam-en-Terre, qui tient son nom de la digue faite de terre qui permet de contenir les eaux de la rivière Grande Décharge. Aujourd'hui, le lieu est plus connu sous l'appellation « Centre de villégiature Dam-en-Terre ». On peut apercevoir le restaurant du magasin continental de la rue Sacré-Coeur et beaucoup d'autres lieux mythiques qui ont fait l'histoire d'Alma.

L'exposition est présentée en salle jusqu'au 10 novembre et elle sera ensuite transférée dans le corridor du sous-sol pour une longue période.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer