Sur la scène de la Zone portuaire de Chicoutimi le 27 juillet

Michaël a hâte de partager son bonheur

Michaël ne regrette en rien son passage à... (photo courtoisie, Yvan Couillard)

Agrandir

Michaël ne regrette en rien son passage à La Voix. L'expérience lui a ouvert un éventail de possibilités.

photo courtoisie, Yvan Couillard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

S'il a longuement hésité avant de se lancer, Michaël ne regrette pas le moins du monde sa décision de prendre part à l'aventure de La Voix. Son bonheur, le public de la région pourra le mesurer le 27 juillet prochain, alors que le chanteur montera sur la scène de la Zone portuaire en compagnie des autres demi-finalistes de l'émission.

Saguenay compte parmi les sept arrêts qu'effectue la tournée La Voix 5 cet été. Ludovick Bourgeois, David Marino, Rebecca Noelle, Frank Williams, Sam Tucker, Désirée, Louis-Paul Gauvreau et Michaël, chanteur originaire de Bégin, monteront sur la scène de la Zone portuaire de Chicoutimi pour faire entendre des titres interprétés lors de l'émission et des surprises.

« Les premiers spectacles se sont vraiment bien passés », assure Michaël. « On présente un mélange des meilleurs moments vécus sur scène à La Voix et de quelques pièces inédites. C'est très diversifié, à l'image de la saison.

Le public aura notamment droit à la pièce Si je commençais écrite par Éric Lapointe pour Ludovick. La Voix que j'ai d'Offenbach et Thunderstruck d'AC/DC figurent aussi au menu du spectacle pour lequel plusieurs numéros de groupe ont aussi été conçus.

« On vit toutes sortes de moments. J'expérimente autre chose. J'ai du fun, je suis content d'être là », souligne celui qui se lance notamment avec AC/DC.

Chaque soir, les invités qui accompagnent les artistes changent. À Saguenay, le « Top 8 » sera accompagné de Corneille, 2Frères et Patrick Bourgeois.

Michaël, un habitué des spectacles de groupe, se sent comme un poisson dans l'eau au sein de l'équipe. « C'est vraiment ''trippant''. C'est impressionnant. Je vis aussi le même genre de ''trip'' de gang qu'avec QuébecIssime. On est huit demi-finalistes, mais aussi cinq musiciens et toute une équipe de production. C'est vraiment une belle gang. C'est l'fun d'apprendre à se connaître », affirme celui qui, du haut de ses 37 ans, est l'aîné des chanteurs.

Michaël a particulièrement hâte au spectacle de Saguenay. « J'espère que le public va être au rendez-vous. La Zone portuaire, c'est une belle place. C'est toujours l'fun. Ce sera très festif. C'est un spectacle d'été. Les gens en auront plein les oreilles », promet-il.

Les billets sont en vente au coût de 20 $ au www.zoneportuaire.com ou au 418-698-4080. Il sera également possible de s'en procurer sur place le soir même du spectacle qui débute à 21 h. En prime, chaque détenteur de billet recevra un album La Voix 5 gratuitement.

Une première tournée en solo à l'automne

La Voix ouvre des portes à Michaël. Malgré le succès qu'il a connu par le passé, pour une première fois, le chanteur aura droit à une tournée de spectacles en salles en solo. Une aventure qu'il tient à amorcer ici même, à Saguenay, en montrant au public l'éventail de couleurs qui font ce qu'il est comme artiste.

Michaël montera sur la scène du Théâtre Banque Nationale le 4 novembre prochain. « Ce sera le début de ma tournée solo. Je voulais le faire chez nous », se réjouit-il.

En 2008, Michaël a eu droit à une mini-tournée de 13 dates dans des bâtiments religieux à l'approche de la période des Fêtes, mais jamais il n'a pu présenter des spectacles en salle. « C'est ma première tournée officielle en salle. Je suis vraiment heureux. »

Michaël sait pertinemment que La Voix lui a donné un nouveau souffle. C'est d'ailleurs ce qu'il espérait lorsqu'il s'est lancé dans l'aventure.

« J'ai eu la chance d'être présenté une autre fois dans ma vie au public. Quand le public a voté pour moi, ça m'a bien gros touché. La Voix m'a ouvert des portes. Ç'a aussi permis de montrer une autre facette de ma personnalité, d'explorer d'autres sonorités, d'autres couleurs. Ça m'a donné l'énergie dont j'avais besoin pour foncer. Je n'aurais pas pu envisager une tournée sans avoir fait La Voix. »

Michaël ne peut en dire beaucoup sur le spectacle qu'il présentera cet automne, si ce n'est que le contenu sera très éclectique. Il travaille actuellement à l'écriture.

« Je veux présenter quelque chose de différent », souligne celui qui sera accompagné de trois multi-instrumentistes.

Il proposera un mélange des pièces de ses précédents albums, mais aussi du nouveau matériel. « Je vais retravailler mes anciennes pièces, les mettre au goût du jour. Je vais aussi proposer du matériel original. L'auteur-compositeur prend de plus en plus de place », affirme-t-il.

« Je ne renierai jamais mon matériel. De plus en plus, ce que j'assume, c'est le fait d'être versatile. Je me promène de tous les bords depuis des années. C'est la même chose en peinture. J'emprunte toutes sortes de directions. Ça me ressemble. Ça me garde vivant. J'ai décidé d'assumer ça au lieu de continuer à chercher et à me restreindre. Je vais aller dans des zones où je me suis peut-être empêché d'aller de peur de décevoir ou de déranger. »

Au cours des prochaines semaines, l'artiste sortira un « single ». « C'est une chanson que j'ai écrite en collaboration avec Mathieu Lippé et Marc Papillon. Ce sera quelque chose de plus pop, de plus contemporain », promet celui qui n'envisage pas la sortie d'un album à court terme. « Je pense à un EP. Ensuite, on verra pour un disque. »

Quant à Marc Dupré, Michaël n'écarte pas la possibilité de collaborer avec lui dans le futur. D'autant plus qu'il sait que son coach avait commencé à travailler sur une chanson qui lui était destinée en prévision de la finale de La Voix. « On s'est dit qu'on ne se lâcherait pas, qu'on aillait retravailler ensemble. On est en contact. Je suis bien confiant. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer