Les boxeuses, un défi brillamment relevé

Les deux comédiennes profitent des changements de décor... (Photo Le Progrès, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les deux comédiennes profitent des changements de décor entre les différents tableaux pour se moquer des rivalités masculines, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Photo Le Progrès, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Deux fillettes, deux anciennes amies, une peintre et sa cliente, deux meilleures amies, deux vieilles femmes, deux comédiennes rivales. Ce ne sont qu'une petite partie des personnages joués par Laurence Laprise et Coralie Nadeau dans la pièce Les Boxeuses, présentée par le Théâtre de la Mauvaise Idée tous les jeudis et vendredis du mois de juillet, à l'IQ Atelier d'Alma. Cette panoplie de rôles féminins interprétés par les deux mêmes comédiennes représente un défi imposant, mais relevé brillamment par les deux jeunes femmes.

Si le théâtre d'été est habituellement plus léger, c'est une tout autre expérience que nous propose le Théâtre de la Mauvaise Idée, qui a souhaité explorer les différentes relations et rivalités entre les femmes. Pourtant, malgré le sujet un peu plus sérieux, la pièce est franchement divertissante, et on rit à plusieurs reprises des situations mises en scène, qui rappellent ce qu'on vit tous les jours.

Difficile de ne pas être impressionné par le jeu d'actrice de Laurence Laprise et Coralie Nadeau, qui interprètent chacune neuf femmes, toutes plus différentes les unes que les autres. La pièce se sépare en neuf tableaux, qui commencent et se terminent au son de cloche d'un match de boxe. Dès la première seconde de jeu, on comprend tout de suite quelle est la situation et quels sont les rôles présentés.

L'imagination du spectateur est également sollicitée par la pièce. Les deux comédiennes sont en effet sur scène avec simplement quelques éléments de costumes, une table et deux boîtes, qui sont tantôt des chaises, tantôt un podium.

Entre certains tableaux, Laurence et Coralie profitent des changements de décor pour se moquer gentiment des rivalités masculines de façon très comique, ce qui permet d'alléger l'atmosphère après des scènes un peu plus touchantes ou sérieuses.

Les Boxeuses, quatrième pièce présentée par le Théâtre de la Mauvaise Idée, est à voir et à revoir, seulement pour être certain qu'on a bien compris toutes les subtilités du sous-texte et de la mise en scène, lesquels invitent le spectateur à réfléchir sur toutes les relations féminines.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer