Valérie Lahaie reste en contrôle

Valérie Lahaie... (Photo Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Valérie Lahaie

Photo Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

En 2014, le grand public découvrait Valérie Lahaie sur le plateau de La Voix 2. La jeune femme, qui avait aussi saisi l'occasion pour faire valoir ses talents de pianiste, avait déjà un long parcours musical derrière elle. Depuis, elle poursuit sa route et les choses vont plutôt bien. Les projets se sont succédé les uns après les autres, menant jusqu'à la sortie de son second opus intitulé Étoile anonyme, en mai dernier.

Elle l'affirme d'emblée, Valérie Lahaie n'a pas connu « l'après-Voix » dont parlent plusieurs anciens candidats du variété. « Après La Voix, il y a eu l'album, puis la tournée de promotion. Ensuite, je suis rentrée en studio pour Vertige, puis j'ai fait les spectacles. Il y a eu la nomination à titre de Révélation à l'ADISQ. Je suis retournée en studio pour Étoile anonyme, et là, je fais la promotion, puis ce sera la tournée », énumère-t-elle. « Je suis chanceuse. Comme il n'y a pas eu de "Valériemania", j'ai vécu tout ça en restant en contrôle de la situation. » 

Valérie Lahaie apprécie tout ce qui lui arrive. Actuellement, elle parcourt le Québec pour présenter son deuxième album, lancé en mai dernier. L'auteure-compositrice-interprète aime aller à la rencontre des gens, voir du pays. 

« C'est tellement important. C'est aussi pour ça qu'on fait ce métier », assure la jeune femme de 24 ans. 

« Quand j'arrive dans le parc des Laurentides, j'ai toujours un petit frisson. Ma grand-mère paternelle est originaire de La Doré. Après avoir eu ses enfants, elle est revenue au Lac. Elle est décédée l'an dernier. Je suis certaine que son esprit est resté au Lac », assure celle qui connaît bien le Saguenay-Lac-Saint-Jean.  

Amour du piano

C'est justement de ses grands-parents paternels que lui vient son amour du piano. C'est en jouant un air que sa grand-mère a séduit son grand-père, lui-même pianiste, il y a plusieurs années, à Alma. Valérie Lahaie, elle, a commencé à jouer de l'instrument à huit ans. 

L'instrument est donc bien présent sur son deuxième opus dont elle a composé l'ensemble de la musique. Sur Vertige, lancé en 2015, la jeune femme avait aussi écrit la moitié des textes. Cette fois, elle a opté pour des collaborations. 

« J'avais écrit des textes, mais quand on en a sélectionné, je me suis rendu compte que je n'avais choisi aucun des miens. J'avais trop de coups de coeur de mes collaborateurs. Je m'exprime plus par la musique que par les mots », explique celle qui a notamment pu compter sur la collaboration de Jamil, Amylie, David Goudreault, Alexandre Poulin et Éric Lapointe.

Éric, un ami

Les liens qui unissent Valérie Lahaie à son coach de La Voix demeurent solides. « C'est un ami, un producteur, un confident, un mentor », énumère-t-elle, précisant que, contrairement à certaines rumeurs, ils ne sont pas amoureux. « Heureusement, je gère bien les potins. Éric m'a aussi appris à faire ça. » 

L'auteure-compositrice-interprète et pianiste est la seule artiste de La Voix à avoir signé avec la maison de disque et de gérance d'Éric Lapointe, Instinct Musique. « On a d'abord eu une connexion humaine », estime-t-elle. 

Celle qui a étudié en jazz et a fait 10 ans de piano classique assure tout de même qu'Éric Lapointe et elle sont moins différents que ce que les gens peuvent penser. « J'ai déjà chanté et joué du piano dans un groupe métal », illustre-t-elle. « J'avoue tout de même que je ne m'attendais pas à travailler avec Éric Lapointe un jour. Lors des auditions à La Voix, son argumentaire m'a convaincue. » 

Avec l'appui de l'équipe d'Instinct Musique, elle espère maintenant qu'Étoile anonyme lui permettra de faire une tournée aussi imposante que celle ayant suivi Vertige et qui comptait une centaine de dates. « J'y vais au jour le jour et depuis que je pense comme ça, de belles choses arrivent. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer