Retrouver son coeur d'enfant

Les visiteurs peuvent rencontrer Bobinette en plus de... (Photo Le Progrès, Yohann Gasse)

Agrandir

Les visiteurs peuvent rencontrer Bobinette en plus de découvrir une partie de sa garde-robe.

Photo Le Progrès, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Que vous ayez 20, 40 ou 65 ans, vous pouvez plonger dans vos plus beaux souvenirs à La Pulperie de Chicoutimi. Jusqu'au 1er octobre, l'exposition Ainsi font, font, font regroupant des marionnettes issues de toutes les époques de la télévision québécoise permet de retrouver son coeur d'enfant le temps d'une visite.

Impossible de ne pas sourire en mettant les pieds dans la salle d'exposition du musée régional. En moins de temps qu'il le faut pour dire Nic et Pic, les souvenirs refont surface et plongent le visiteur dans l'enfance. Le voyage ne fait que commencer et pourtant, les yeux sont déjà grand ouverts, prêts à découvrir ou redécouvrir les héros télévisuels des années 50 à aujourd'hui.

Les personnages de Bobino, À plein temps, Théo, L'Évangile en papier, Passe-Partout et plusieurs autres cohabitent sous le même toit le temps de la première exposition consacrée aux marionnettes de la télévision québécoise.

Née d'une idée de Danny Lefrançois, du Festival international des arts de la marionnette à Saguenay (FIAMS), l'exposition est le fruit d'une collaboration entre La Pulperie, Télé-Québec et Radio-Canada.

Leur travail a permis de regrouper 29 émissions de télévision québécoises francophones, 53 marionnettes, 21 produits dérivés ainsi que 59 photos et documents d'archives au musée régional.

L'exposition a été divisée selon les différentes époques qui ont marqué la télévision. Le visiteur remonte jusqu'à 1952, avec Pépinot et Capucine. Après avoir observé les personnages vêtus de leurs beaux habits de l'époque, le visiteur fait la rencontre de Bobinette, en plus de découvrir une partie de sa garde-robe. Une dizaine de costumes ayant été portés par la marionnette sont exposés.

Les visiteurs découvrent également que des marionnettes des personnages de La Boîte à Surprise ont été fabriquées puis utilisées pour un seul épisode. Sol, Fanfreluche et leurs comparses sont suspendus par leurs fils dans une boîte de verre.

Un peu plus loin, les années 70 sont notamment représentées par les personnages de L'Évangile en papier et la présence de Poildepluch, couché à côté du costume de Picotine.

Un espace est aussi réservé à Passe-Partout, émission si populaire que son nom sert souvent à définir toute une génération. Perline, Cannelle et Ti-Brin sont exposés, de même qu'une maquette de la maison de Cannelle et Pruneau.

La présence de Mme Bourrette et son chat Ti-Mine de l'émission À plein temps illustre aussi les années 80.

Les années 90 ont elles aussi été marquées par nombre de personnages manipulés par des marionnettistes. Bibi de Bibi et Geneviève est notamment accompagné de son fameux vaisseau spatial dans la salle d'exposition.

Théo, Monstre-en-dessous-du-lit et Mousse-Douce font aussi le bonheur des plus jeunes qui suivent encore leurs aventures à la télévision.

Des livres à colorier, casse-tête, 33 tours et autres produits dérivés ponctuent aussi l'exposition.

Les visiteurs peuvent également visionner des extraits d'émissions et apprécier des photos des différentes productions télévisuelles.

À la fin de l'exposition, après en avoir appris davantage sur le métier de marionnettiste, les visiteurs sont invités à tenter l'expérience grâce à un atelier de manipulation dans un décor conçu pour l'occasion.

Il est possible de visiter l'exposition en moins d'une heure sans trop de regrets en compagnie d'enfants. Mais la visite peut durer facilement plus longtemps. Le temps passe tellement vite en bonne compagnie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer