Le Coup de Grâce de Saint-Prime disparaît

Le Coup de Grâce de Saint-Prime ferme les... (Photo archives Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Le Coup de Grâce de Saint-Prime ferme les livres après huit ans d'existence.

Photo archives Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le Coup de Grâce de Saint-Prime ferme les livres après huit ans d'existence. Alors que cet événement avait connu sa plus belle édition en 2016, attirant un public plus nombreux que jamais, la perspective de composer avec un budget semblable aux précédents est devenue trop lourde à porter. Prenant acte de l'échec des négociations avec la municipalité, qui a refusé de hausser sa contribution, le comité organisateur n'a eu d'autre choix que de tirer le rideau.

« Notre budget annuel s'élève à 100 000 $ et ça aurait pris de 10 000 $ à 15 000 $ de plus pour respirer un peu mieux. Ça aurait été suffisant pour consolider le festival, mais la clé passait par la municipalité de Saint-Prime. Elle avait été présente dès le départ, avant de réduire son aide dans les dernières années. Son appui ne couvrait pas 10 % de nos frais », a précisé le cofondateur du festival, Pierre Thibault, lors d'une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.

Le Coup de Grâce arrivait encore à boucler, mais au prix de nombreux sacrifices de la part des artistes et de pratiques qui se révèlent de plus en plus problématiques, notamment en ce qui touche la sécurité. « Il aurait fallu mettre plus d'argent là-dessus parce que nous étions devenus vulnérables, dans l'hypothèse où un incident serait survenu. On ne peut pas confier ce travail à des bénévoles », constate Pierre Thibault.

Un autre facteur de risque était la température. Quand un festival a besoin de tous ses sous pour assumer ses obligations, une mauvaise soirée aux guichets, provoquée par un climat maussade, peut se révéler catastrophique. Or, le comité organisateur refusait de se lancer une nouvelle fois sans avoir l'assurance qu'il pourrait rencontrer ses obligations envers les artistes et les fournisseurs de services.

« Cette décision a été mûrement réfléchie. Nous devons être responsables et en même temps, nous devons nous résigner. C'est triste, mais nous tenons à finir en gardant la tête haute », énonce Pierre Thibault, qui a annoncé la disparition du Coup de Grâce jeudi midi, par voie de communiqué. Celui qui était aussi responsable de la programmation évite ainsi de plancher inutilement sur le « booking » des artistes, qui aurait débuté incessamment.

Notons enfin que le festival n'a pu percer le mur des organismes subventionnaires tels Musicaction et la Société de développement des entreprises culturelles. Il a également fait chou blanc auprès des grands commanditaires, hormis Hydro-Québec, que Pierre Thibault remercie au même titre que les nombreux partenaires locaux de l'événement. Pendant huit ans, ils auront permis aux amateurs de rock et de musique alternative de savourer le côté givré de l'Action de Grâce.

Bernard Adamus au Vieux Couvent

(Louis Potvin) - Pour lancer sa saison de spectacles 2017-2018, le Vieux Couvent de Saint-Prime accueillera Bernard Adamus le 9 septembre.

Il s'agit du tout nouveau spectacle nommé En threesome, svp!. Adamus sera accompagné sur scène d'Alexis Dumais (Sagapool et Fred Pellerin) aux claviers et d'Éric Villeneuve, originaire de Normandin (réalisateur des albums d'Adamus) à la batterie et aux percussions.

Le trio reprendra des chansons des trois albums d'Adamus en leur donnant une couleur bien particulière. Les billets sont déjà en vente.

La programmation complète du Vieux Couvent sera annoncée le jeudi 15 juin en même temps que les résultats de la campagne de financement annuelle qui est en cours sous la présidence d'honneur de Lucien Boivin, maire de Saint-Prime.

Rappelons que le dernier spectacle de la saison sera offert par l'artiste français Thomas Fersen, le 17 juin.  Une chance inespérée d'entendre le chanteur qui avait fait un passage remarqué à Saint-Prime en 2009 alors que Fred Fortin et Youri Boutin l'accompagnaient sur scène.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer