Le 28 mai, la Journée des musées

La présidente du Réseau muséal et patrimonial du... (Courtoisie)

Agrandir

La présidente du Réseau muséal et patrimonial du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Diane Hudon, invite la population à participer à la Journée des musées, une activité à laquelle 13 institutions s'associeront le 28 mai.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

« Nous avons un beau réseau, des institutions représentatives de la région », affirme Diane Hudon, présidente du Réseau muséal et patrimonial du Saguenay-Lac-Saint-Jean. C'est donc avec le sentiment de faire oeuvre utile qu'elle invite la population à participer, le 28 mai, au volet régional de la Journée des musées.

Dans les 13 établissements associés à cette manifestation, l'entrée sera gratuite de 10 h à 17 h et des activités spéciales seront proposées. À La vieille fromagerie Perron, par exemple, l'équipe a préparé un quiz évoquant le 25e anniversaire de sa fondation. « Nous en profiterons pour mettre en valeur les fromages de la région », mentionne celle qui, en plus de présider le Réseau muséal et patrimonial, assume la direction du musée établi à Saint-Prime.

Huit musées du Saguenay seront mobilisés le 28 mai, soit le Centre historique des Soeurs du Bon-Conseil, le Monastère des Augustines, La Pulperie, la Galerie Touverre, le Musée du Fjord, le Centre national des arts, le Musée de la Défense aérienne et le Centre d'histoire Sir-William-Price. Au Lac-Saint-Jean, la liste comprend le Centre d'interprétation de l'agriculture et de la ruralité, le Musée amérindien, L'Odyssée des Bâtisseurs, le Musée Louis-Hémon et La vieille fromagerie.

« L'idée derrière la Journée des musées consiste à faire connaître nos institutions grâce à des activités ponctuelles. De cette manière, nous voulons favoriser une prise de contact avec les gens de la région, en espérant qu'ils reviendront au cours de l'été, possiblement avec des visiteurs. Ce sont de très bons ambassadeurs », énonce Diane Hudon.

De belles années

Tel que mentionné plus haut, les musées du Saguenay-Lac-Saint-Jean se portent bien. Sans rouler sur l'or, plusieurs ont traversé avec succès le processus de révision du programme d'aide au fonctionnement initié par le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Certains ont maintenu leurs acquis, alors que d'autres ont vu leur subvention augmenter ou baisser.

« Ça dépendait des catégories où ils se trouvaient, ainsi que du pointage associé aux activités offertes au sein de chaque institution. Par contre, l'enveloppe globale n'a pas bougé. Dans la région, on s'en est bien tiré », croit Diane Hudon. Tout n'est jamais parfait, cependant, comme le démontrent les cueillettes de fonds menées dans la communauté.

Depuis deux ou trois ans, en effet, les difficultés économiques que subit le Saguenay-Lac-Saint-Jean compliquent la tâche des musées lorsqu'ils sollicitent l'appui des entreprises, des particuliers et des administrations locales. « Tout le monde court après la même pointe de tarte et c'est devenu compliqué de trouver du financement de cette manière », constate la présidente.

Elle remarque, par ailleurs, que les visiteurs sont de plus en plus nombreux à tracer des liens entre l'actualité et le contenu offert par les institutions, une piste qui semble riche de promesses. « À notre musée, on nous pose des questions sur le lait diafiltré et le libre-échange avec les États-Unis, donne en exemple Diane Hudon. Nous nous sommes ajustés à cette nouvelle réalité, ce qui fait en sorte qu'aujourd'hui, nous ne parlons pas juste de patrimoine. Nous interprétons le territoire. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer