L'art bien vivant dans la région

Jean-Marc E. Roy, nouveau membre, Michel Bonneau, président... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Jean-Marc E. Roy, nouveau membre, Michel Bonneau, président de l'Ordre du Bleuet, ainsi que Denise Boileau, nouveau membre, étaient les invités du Cercle de presse du Saguenay, mercredi. Sur la photo, ils sont accompagnés de Denis Villeneuve, président du Cercle de presse.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Même si les défis sont nombreux, l'art est bien vivant dans la région et les personnes qui contribuent de grande façon à la richesse culturelle du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont nombreuses. Dix d'entre elles seront reçues Membres de l'Ordre du Bleuet le 3 juin prochain, dans le cadre du 8e Gala, organisé par la société.

Jean-Marc E. Roy et Denise Boileau contribuent tous deux à la vitalité de l'art en région depuis des années. En plus de réaliser ici ses propres films qui connaissent un rayonnement international, Jean-Marc E. Roy a fondé sa boîte de production, La boîte de pick-up, avec son complice, Philippe David Gagné. Il cumule plusieurs prix et nominations. Pour sa part, Denise Boileau enseigne la musique et sème des notes aux quatre coins de la région depuis 35 ans. Elle a fondé l'École des cordes, cofondé les concerts classiques Concerto et s'implique activement au sein des Porteurs de musique, organisation qui offre des concerts, notamment dans les prisons et les CHSLD. 

Les deux artistes accompagnaient le président de l'Ordre du Bleuet, Michel Bonneau, dans le cadre du Cercle de presse du Saguenay, mercredi. 

Jean-Marc E. Roy, originaire de Greenfiled Park, admet qu'il a été surpris d'apprendre qu'il serait reçu membre. « Jamais je n'aurais cru que 16 ans après être parti sur un coup de tête, je me ferais enorgueillir d'un "beleuet" », affirme celui qui a oeuvré pendant 14 ans dans le milieu des centres d'artistes.

Denise Boileau a elle aussi reçu l'honneur tel un cadeau. « C'est un grand honneur. On ne fait pas ça pour ça, mais ça fait du bien d'être reconnue. »

Tous deux ont à coeur le rayonnement de la culture en région. 

Regain

Après avoir connu des temps difficiles, Mme Boileau estime que le monde de la musique se porte mieux dans la région. 

« Il y a 35 ans, les écoles de musique étaient pleines. Dernièrement, on a atteint un creux, mais la descente apporte du bon. La musique est en train de faire une remontée. Toutes les institutions ont le goût de travailler ensemble. Au Conservatoire, le nombre d'inscriptions est en hausse, cette année. En parascolaire, je n'avais plus d'élèves. Cette année, j'en ai 14. Mais il y a un gros travail à faire au niveau de l'enseignement dans les écoles. C'est aussi important de s'occuper de notre orchestre et qu'on garde le quatuor. »

En ce qui concerne le cinéma, Jean-Marc E. Roy estime qu'il est de moins en mois juste de croire que tout est plus simple à Montréal. « On sent la "démontréalisation". Je souhaite montrer que travailler ici, c'est possible et que nos oeuvres réussissent à voyager autant que celles d'ailleurs », affirme celui qui, dans quelques jours, s'envolera pour Cannes où son court métrage, Crème de menthe, réalisé avec Philippe David Gagné, sera présenté dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs. 

En plus de Jean-Marc E. Roy et Denise Boileau, la cofondatrice du Prisme culturel, France Proulx, le fondateur de la galerie d'art Séquence, Gilles Sénéchal, et celle à qui l'on doit le théâtre Les Amis de Chiffon, Pauline Tremblay, figurent au nombre des lauréats régionaux. 

L'auteur et médecin Jean Désy ainsi que l'auteur et homme de théâtre Larry Tremblay recevront l'honneur dans la catégorie Diaspora.

Hommages posthumes

Exceptionnellement, la Société de l'Ordre du Bleuet honorera trois personnes à titre posthume, soit le sculpteur autodidacte Léon Bouchard, l'artiste multidisciplinaire Pierre Dumont, ainsi que l'écrivaine Nicole Houde. 

L'an prochain, une nouvelle catégorie intitulée « Engagement » sera ajoutée afin de rendre hommage à des personnes qui soutiennent le milieu culturel. 

Le 8e Gala se tiendra le 3 juin, à 19 h 30, à la Salle Michel Côté d'Alma. 

Les billets sont disponibles via le réseau Réservatech ou au 418 545-3330.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer