Virage technologique pour La Fabuleuse

Quelques maquettes permettent d'avoir une idée de ce... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Quelques maquettes permettent d'avoir une idée de ce à quoi pourra ressembler le décor de La Fabuleuse histoire d'un Royaume cet été.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

La Fabuleuse histoire d'un Royaume célèbre son 30e anniversaire avec un virage technologique. Du 7 juillet au 19 août prochain, les spectateurs pourront découvrir ou redécouvrir la production dans un décor 3D créé à partir de technologies à la fine pointe utilisée dans les plus grandes productions grâce à un investissement de 1 471 000 $.

Louis Wauthier, directeur artistique de La Fabuleuse histoire... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Louis Wauthier, directeur artistique de La Fabuleuse histoire d'un Royaume, a eu du mal à cacher ses émotions en présentant la 30e édition de la production.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Après plus d'un an de travail, l'équipe de La Fabuleuse a dévoilé les couleurs de la prochaine édition du spectacle jeudi matin. 

Un partenariat avec LSM Ambiocréateurs et MATIÈRS, une compagnie de Québec spécialisée dans les arts visuels scéniques, permettra de proposer une version transformée au niveau technologique. 

« J'étais convaincu qu'on pouvait amener plus loin le spectacle au plan visuel en ce qui concerne les lieux et les époques, affirme Serge Lachance de LSM Ambiocréateurs, également sonorisateur du spectacle. On va avoir le plus beau ''show'' du Canada, je suis certain. »

Des images seront projetées sur le décor composé de rochers et d'eau de la Fabuleuse, ce qui permettra de transporter les spectateurs dans différents décors. 

« C'est un gros défi de mettre de la vidéo sur le décor, confirme Ghislain Turcotte, président de MATIÈRS. Il fallait d'abord s'imaginer ce qu'on pourrait mettre comme images. »

Une équipe de MATIÈRS travaille sur le projet depuis environ un an. Au total, une douzaine de personnes ont pris part à son élaboration. 

« Les plus grosses technologies sont utilisées. Ce sont les mêmes technologies que celles utilisées aux Jeux olympiques et au Super Bowl, affirme Ghislain Turcotte. On a fait des tests et on a tous été émus par ce qu'on a vu. »

Les personnes rassemblées en conférence de presse ont pu avoir un aperçu de ce à quoi pourra ressembler le spectacle. Les réactions ont été sans équivoques. 

« On a toujours eu en tête d'avoir quelque chose de plus au niveau visuel. Pour moi, cette année, La Fabuleuse c'est un tableau, un lieu, une image. C'est une grande nouveauté qui va nous envelopper, assure Louis Wauthier, directeur artistique de la production. On va vous éblouir, vous émouvoir. Toute la région doit se tourner vers La Baie cette année pour la 30e édition. »

La 30e édition sera également marquée par le retrait de certains de tableaux, mais aussi des retours. La scène de l'hôtel Roberval qui faisait partie des Aventures d'un Flo a été ajoutée au spectacle. La scène du hockey mettant en scène Georges Vézina est aussi de retour. 

« Il y aura un total de 24 tableaux. La Fabuleuse vit à travers l'histoire, elle évolue, a affirmé Louis Wauthier qui avait de la difficulté à retenir ses larmes. Le 24 juin 1988, c'était la première de La Fabuleuse. C'était pour un an. Aujourd'hui, je suis ici pour la 30e. Je suis tellement fier et heureux », a-t-il souligné avant de rendre hommage à toute l'équipe et aux comédiens qui rendent l'expérience possible depuis tant d'années.

Le président de Diffusion Saguenay, Pierre Mazurette, se réjouit lui aussi du virage technologique de La Fabuleuse

« C'est tout un tour de force de maintenir chez nous un spectacle de grande qualité. Aujourd'hui, on annonce que nous allons poursuivre les activités de La Fabuleuse pour au moins cinq ans et j'espère davantage, a affirmé Pierre Mazurette. Avec 6,5 M $ de retombées économiques en 2016, La Fabuleuse est un véritable moteur économique. »

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a lui aussi salué la mise à niveau technologique de la production. 

« La Ville est heureuse de constater ce qui se fait à La Fabuleuse. C'est l'activité la plus appréciée des croisiéristes. C'est extraordinaire. »

Les billets de la 30e édition de La Fabuleuse histoire d'un Royaume sont actuellement en vente via Diffusion Saguenay.

En chiffres

La Fabuleuse histoire d'un Royaume a été écrite en 1987 par Ghislain Bouchard dans le but d'être jouée une saison dans le cadre du 150e du Saguenay-Lac-Saint-Jean

628 

Représentations en saison estivale

1 045 926 

Spectateurs

8 

Représentations en France pour un total de 14 101 spectateurs 

146

Représentations en anglais vues par 26 380 croisiéristes 

1000 

Comédiens bénévoles au fil des ans 

162

Comédiens bénévoles, 20 techniciens, 25 employés de soutien, 7 chevaux et des animaux de la ferme chaque soir

6,5 M $

De retombées en 2016

Source : Diffusion Saguenay




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer