De Dave Bilodeau à Dave Chose

Dave Chose participera à la ronde préliminaire des... (Courtoisie, LePetitRusse)

Agrandir

Dave Chose participera à la ronde préliminaire des Francouvertes, lundi soir. Il y présentera ses compositions qui devraient justifier la sortie d'un album avant la fin de l'année.

Courtoisie, LePetitRusse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

À L'Ascension où il a grandi, on le connaît sous le nom de Dave Bilodeau. C'est toutefois son alter ego, Dave Chose, qui atterrira sur la scène du Lion d'Or de Montréal, lundi soir. Flanqué du batteur Jonathan Bigras, un vétéran de Galaxie, du bassiste Sam Beaulé et du guitariste de la formation Poni, Nicolas Beaudoin, le chanteur disposera de 30 minutes pour décrocher une place en demi-finale des Francouvertes.

Étalée sur sept semaines, la ronde préliminaire du concours prendra fin avec cette performance, de même que celles de Fred Labrie et Renard Blanc. Viendra ensuite le jugement rendu par le public et les membres du jury, qui pèsera du même poids. Neuf places sont disponibles et tout en souhaitant poursuivre l'aventure le plus longtemps possible, le Jeannois veut d'abord frapper les esprits.

«Mon premier objectif est que ce spectacle tienne la route et qu'il torche. Nous ferons huit chansons et nous les avons répétées pendant trois jours, cette semaine, pour que ce soit à notre goût. Nous jouirons d'une belle vitrine avec le concours, mais en ce qui touche les résultats, ce sera un coup de dés. Il y a de très bons artistes qui n'ont pas franchi la première étape», a raconté Dave Chose jeudi, lors d'une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.

Parti à Montréal en 2011 pour étudier en cinéma, il s'est engagé dans un premier projet musical baptisé Faudrait faire la vaisselle. Un disque aux accents folk-punk est sorti il y a deux ans, ce qui a justifié la tenue de plusieurs spectacles autour de la Métropole. Le trio se trouvant présentement en dormance, le chanteur a pu explorer d'autres atmosphères avec des complices différents, ce qui entraînera l'enregistrement d'un album d'ici à la fin de l'année.

«Les chansons ont été créées avec les gars en suivant ce qu'on appelle le concept festival. J'arrivais le matin avec un projet à partir duquel on bâtissait quelque chose de plus structuré dans les heures suivantes, en profitant de la magie qui se développait entre nous. Je ne m'attendais pas à travailler de cette manière, mais c'est très stimulant. On devait faire un EP et en fin de compte, ce sera un album complet», révèle Dave Chose.

Bien qu'il soit âgé de 25 ans seulement, ce qui lui a donné peu de temps pour connaître la scène rock des années 1990, ses artistes favoris ont pour noms Beck, Nirvana et Radiohead. «J'aime que mes compositions aient un côté grunge, mais aussi un côté vaporeux que j'associe aux groupes anglais de cette époque, note le chanteur. J'en profite pour intégrer des expressions du quartier Hochelaga, où je vis, tout en adoptant un parler très jeannois, celui que mes parents m'ont donné.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer