Keven Girard à la Dictée des écrivains

Keven Girard lira un texte de son cru... (Photo courtoisie)

Agrandir

Keven Girard lira un texte de son cru le 25 mars, dans le cadre de la finale régionale de La Dictée des écrivains. Sur cette photographie, il est accompagné par Émilie Guertin, présidente de l'Association des bibliothèques publiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, et par l'un des partenaires de cet événement, le propriétaire de la Librairie Harvey, Richard Jean.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

C'est l'auteur Keven Girard qui animera la finale régionale de La Dictée des écrivains, dont la 21e édition se déroulera le 25 mars, à Alma. Dans le but d'identifier les lauréats dans les catégories benjamin (neuf à 11 ans), cadet (12 à 15 ans) et senior (16 ans et plus), il lira un texte de son cru, un extrait de son premier roman pour adultes dont le lancement est prévu pour l'automne.

Son nom avait été suggéré par la romancière Stéphanie Tétreault, qui a assumé un rôle similaire en 2016. D'emblée, il a suscité l'enthousiasme au sein de l'Association des bibliothèques publiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, maître d'oeuvre de cet événement mettant en valeur la littérature d'ici, de même que le bon usage du français.

« Keven Girard est un homme à la fois sympathique et allumé. En plus, il nous accordera une primeur en présentant un extrait de son prochain livre », a mentionné Lily Lachance, conseillère aux bibliothèques au sein de l'association, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien. Précisons que l'auteur originaire de Dolbeau-Mistassini revendique la paternité de huit titres à ce jour, tous destinés aux enfants. Le premier fut Fabuleux ! La princesse, c'est moi, sorti en 2013.

La finale régionale réunira les gens qui auront été couronnés lors des épreuves locales tenues dans les 16 bibliothèques publiques associées au concours. Il y en aura trois à chaque endroit et ce sont des personnalités du milieu qui procéderont à la lecture du texte.« Ceux qui souhaitent s'inscrire sont invités à contacter l'établissement le plus près de chez eux », précise Lily Lachance.

Benjamins

Elle ajoute que le nombre de bibliothèques proposant la dictée est stable, depuis quelques années. La catégorie qui suscite le plus d'engouement demeure celle des benjamins, où la qualité des candidats est impressionnante. Certains, en effet, ne se contentent pas de remplir la partie du texte troué conçue à leur intention. Ils font également celles des « grands », même s'ils ne sont pas éligibles.

« On ne les corrige pas, mais on voit que plusieurs, dans le lot, ne sont pas loin des plus vieux », s'émerveille Lily Lachance, qui signale que la dictée coïncide avec la Francofête, une activité coordonnée par l'Office québécois de la langue française. L'édition 2017 aura lieu du 13 au 26 mars.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer