De la belle visite pour Vida Flamenca

Christina Tremblay, de Vida Flamenca, participera à un... (Photo courtoisie)

Agrandir

Christina Tremblay, de Vida Flamenca, participera à un duo le 11 mars, en compagnie de sa consoeur Katherine Oliveri. Elle proposera également quelques numéros en solo.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Ce sera Vida Flamenca comme vous ne l'avez jamais vu. Le spectacle présenté le 11 mars à 20 h, au Sous-Bois de Chicoutimi, résulte en effet d'un partenariat entre deux membres de la formation régionale, le guitariste Roger Boudreault et la danseuse Christina Tremblay, avec des collègues de Montréal qui effectueront leur première incursion de ce côté-ci du parc des Laurentides.

Marcos Marin et Katherine Oliveri se joindront à... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Marcos Marin et Katherine Oliveri se joindront à des membres de Vida Flamenca le 11 mars, à l'occasion d'un spectacle de flamenco présenté au Sous-Bois de Chicoutimi.

Photo courtoisie

Ces artistes ont pour noms Marcos Marin et Katherine Oliveri. Lui est à la fois chanteur et guitariste, ce qui est rare sur la planète flamenco, alors que sa partenaire pratique la danse à titre professionnel depuis 20 ans. Ayant travaillé avec elle sur une production montée en Colombie-Britannique, Christina Tremblay a constaté à quel point cette femme maîtrise son art, tout en étant d'agréable compagnie.

« Comme ça avait cliqué entre nous, moi et Roger avons monté un spectacle avec Katherine et Marcos à la fin de 2016. Il a été présenté en décembre, dans un cabaret flamenco de Montréal, et nous avons recueilli des commentaires chaleureux. Il y a eu une belle magie et c'est pourquoi nous répéterons l'expérience à Chicoutimi », a raconté Christina Tremblay il y a quelques jours, lors d'une entrevue accordée au journal.

Retour au Sous-Bois

Il s'agira d'une deuxième sortie au Sous-Bois, où Vida Flamenca s'était produit l'an dernier. En attendant le retour de deux de ses membres, la chanteuse Marie-Hélène Raby et le percussionniste Robert Pelletier, en pause pour quelques mois, Christina Tremblay et Roger Boudreault entretiendront la flamme du flamenco avec une proposition qui s'annonce alléchante.

Des solos et des duos

Chacune des danseuses exécutera un long solo, en plus d'oeuvrer en duo dans un contexte où tout n'est pas scripté. « C'est un numéro typique de ce qu'on voit à Séville. Dans la partie improvisée, on peut se challenger », décrit la Saguenéenne. Elle a aussi hâte de présenter un solo laissant filtrer des influences cubaines, de même qu'un numéro qui a été renouvelé récemment, avec le concours de Roger Boudreault.

« J'ai retravaillé mes jeux de pieds afin de lui donner une nouvelle couleur, un nouveau souffle. Ça change tout, aussi, lorsqu'on danse sur une voix masculine, plutôt qu'une voix féminine. Marcos, qui est originaire de l'Espagne, possède une voix incroyable. Ça faisait des années que je rêvais de travailler avec lui », mentionne Christina Tremblay.

Roger Boudreault, avec qui elle collabore depuis 18 ans, offrira deux de ses compositions. Elles seront bien servies par le cadre intimiste qu'offre le Sous-Bois, au même titre que les numéros exécutés par les danseuses. 

« Le son est excellent et comme la scène est haute, les gens voient bien les pieds », rapporte la Saguenéenne.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer