• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Le mariage de l'hiver et de la tradition scandinave 

Le mariage de l'hiver et de la tradition scandinave

Jean-François Bélanger, qu'on voit au centre sur cette... (Courtoisie)

Agrandir

Jean-François Bélanger, qu'on voit au centre sur cette photographie, en train de jouer du nyckelharpa, se produira en formule trio aujourd'hui à 14h, à la chapelle Saint-Cyriac.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Laura Andriani croit avoir produit le match parfait. D'un côté, l'hiver québécois et sa lumière tellement caractéristique, un brin magique. De l'autre, un instrument de musique dont l'origine remonte à sept siècles, le nyckelharpa. Et le point de rencontre sera la chapelle Saint-Cyriac, lieu d'un concert qui ne ressemblera à aucun autre, aujourd'hui à 14 h.

Celui qui joue du nyckelharpa se nomme Jean-François Bélanger. Accompagné par la violoncelliste Élisabeth Giroux, qui oeuvre au sein de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ainsi que du guitariste Yann Falquet, il proposera un programme centré sur son plus récent album, Les vents orfèvres. En fermant les yeux, on pourra s'imaginer quelque part en Laponie, il y a quelques siècles. Ou encore à Lac-Kénogami, aujourd'hui.

« C'est un petit cadeau que j'ai décidé de me faire parce que je suis égoïste, lance en riant Laura Andriani, responsable de la programmation des concerts de la chapelle. J'ai une fascination pour le nyckelharpa et grâce à un excellent interprète, nous plongerons dans un univers sonore unique. Ce sera de la musique hors-piste, en quelque sorte, et elle se mariera bien avec l'atmosphère de rêve propre à nos hivers. »

Elle aime le timbre de l'instrument, son cachet ancien, son enracinement dans la terre qui l'a vu naître. « On s'imagine autour d'un foyer, en train de se raconter des histoires. Ça sonne aussi comme la rencontre d'animaux fantastiques. Entendre le nyckelharpa, c'est découvrir un nouveau langage. C'est comme voir la mer pour la première fois », fait valoir la directrice artistique.

Elle qui connaît Jean-François Bélanger par l'entremise de ses disques ne l'a jamais vu en concert, mais ne doute pas de l'intérêt qu'il générera. Outre ses qualités de compositeur et d'interprète, le fait qu'il soit familier avec la musique traditionnelle scandinave et que cette partie du monde partage avec le Québec une connaissance intime de l'hiver, le vrai, celui qui rougit les joues, devrait éveiller la curiosité des mélomanes.

« Nous abandonnerons les paramètres normaux d'un concert et nous allons nous amuser », laisse entrevoir Laura Andriani. Précisons que les billets sont disponibles au coût de 20 $ l'unité et rappelons que cette série est très fréquentée. On peut acheter à la porte, mais il est conseillé de réserver sa place en téléphonant aux numéros 418-542-0186 ou 418-695-5220.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer