Jouliks, le nouveau défi du Mic-Mac

Dario Larouche assure la mise en scène de... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Dario Larouche assure la mise en scène de la prochaine pièce du Théâtre Mic-Mac, Jouliks. Mettant en vedette la comédienne Élise Hudon-Thibeault, elle sera présentée à compter du 31 mars.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le Théâtre Mic-Mac ne craint pas d'aborder des sujets difficiles, une pratique qui témoigne de son audace, autant que de son désir de relever des défis artistiques. C'est ainsi que la troupe robervaloise proposera Jouliks, une pièce de l'auteure québécoise Marie-Christine Lê-Huu dont le personnage central est une fillette âgée de sept ans.

« Très tôt, on apprend qu'elle a tué ses parents, accidentellement. Elle raconte l'histoire de cette catastrophe et même si sa vision a quelque chose de poétique, il s'agit d'un conte très noir. On voit que ses parents s'aimaient et qu'elle-même les aimait, mais qu'il y avait des choses pas nettes dans cette famille, notamment dans la relation entre la mère et la grand-mère », fait observer le metteur en scène Dario Larouche.

Associé au Mic-Mac depuis 2004, il aborde sa neuvième mise en scène avec la compagnie amateur en réalisant pleinement l'ampleur du défi qu'elle présente. L'un d'eux tient à la nature du texte, dont les trois quarts, assimilables à un monologue, sont portés par l'enfant. Son rôle sera campé par Élise Hudon-Thibeault, une comédienne dans la jeune vingtaine.

« Elle est très solide et, dès le départ, son personnage nous dit qu'il a sept ans, même si nous la définissons comme une jeune adulte. Il y a d'autres personnages et leur fonction, pour une bonne part, est de l'ordre de la présence. Ils aident à rendre la narration intéressante », explique Dario Larouche, dont la distribution est complétée par Stéphane Doré, Ursule Garneau, Denis Lavoie, Mélanie Tremblay et Gervais Arcand.

Présentée du 31 mars au 29 avril, à la Salle Lionel-Villeneuve de Roberval (du jeudi au samedi, à 20 h), la pièce ramène un autre collaborateur familier, le scénographe Christian Roberge. Si on ajoute la directrice de production Josiane Martel et l'assistante du metteur en scène, Céline Gagnon, une équipe comprenant de nombreux vétérans prêtera vie à Jouliks.

« Ce sont des gens avec qui il est agréable de travailler, l'équivalent d'une grande famille. La machine est tellement bien huilée que je peux me concentrer sur la mise en scène, sans m'occuper d'autre chose. En même temps, c'est un groupe qui aime relever des défis, ce qu'il a fait, entre autres, avec Les reines et La défonce », énonce Dario Larouche.

Jouliks sera la 68e production du Mic-Mac.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer