Une activité au profit du Conservatoire

Louise Bouchard... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Louise Bouchard

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Pour la première fois de sa longue histoire, le Conservatoire de musique de Saguenay tiendra une activité-bénéfice qui n'épousera pas la forme d'un concert.

Destinée à financer des projets pédagogiques tels que l'harmonie du samedi, ainsi que les visites de ses professeurs dans des écoles primaires, elle aura lieu le 16 février, à compter de 17 h 30.

« Il s'agit d'une activité pour recueillir des fonds et d'un moyen d'accroître notre visibilité. Nous en profiterons également pour remercier la communauté pour son appui. Loin de vouloir rester à l'intérieur de nos murs, en effet, notre désir est de nous intégrer à la vie de la région », a souligné la directrice du conservatoire, Louise Bouchard, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

Pour l'ensemble de ces raisons, elle souhaite faire de cette manifestation un rendez-vous annuel. Baptisée Coup de coeur pour le Conservatoire de Saguenay, elle permettra aux 120 personnes attendues ce jour-là de vivre plein de belles choses, et ce, dès leur arrivée dans le hall du bâtiment situé sur la rue Jacques-Cartier, à Chicoutimi.

« Le conservatoire sera décoré d'une manière qu'on n'a jamais vue et il y aura de la musique à l'entrée, interprétée par les professeurs et les élèves. Les gens seront également invités à se diriger vers les étages supérieurs où d'autres formes d'animation seront proposées », fait remarquer la directrice de l'établissement.

En vente depuis vendredi, au coût de 120 $ l'unité, les billets donneront accès à un cocktail dînatoire, ainsi qu'aux surprises concoctées par le comité organisateur. Un animateur veillera à la bonne marche de la soirée, tout en lui conférant une dimension festive. « Notre voeu est que ça devienne le genre d'événement que les gens ne veulent pas manquer », décrit Louise Bouchard.

Tel que mentionné plus haut, elle souhaite accueillir 120 personnes et mise sur la proximité de la Saint-Valentin pour susciter un effet d'entraînement. Une autre raison de se montrer optimiste tient à la conclusion heureuse de la crise survenue en 2014, alors que plusieurs conservatoires avaient vu leur avenir menacé. Depuis que le gouvernement provincial a pris l'engagement de les garder ouverts, on voit se multiplier les bonnes nouvelles.

« Le nombre d'élèves est passé de 47 à 54 et j'ai dû embaucher des professeurs afin de remplacer ceux qui sont partis à la retraite. Aujourd'hui, il règne une belle atmosphère », se réjouit Louise Bouchard, qui invite les personnes intéressées à participer à Coup de coeur pour le Conservatoire de Saguenay à réserver en se pointant aux bureaux du conservatoire, ou encore par l'entremise de son site web ou de sa page Facebook.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer