• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Vincent Routhier à l'OEuvre de l'Autre: le mélange de deux univers 

Vincent Routhier à l'OEuvre de l'Autre: le mélange de deux univers

Duplication du carré est le fruit d'un travail... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Duplication du carré est le fruit d'un travail de six heures de Vincent Routhier et d'étudiants à la maîtrise en art de l'UQAC.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

L'art et la science sont-ils complémentaires? Dans son travail, Vincent Routhier mélange les deux univers afin de créer un tout où le calcul est à la base de l'esthétisme. L'artiste a profité d'un passage à la galerie L'OEuvre de l'Autre afin de donner vie à un projet artistique qui s'appuie sur les mathématiques en réalisant le premier Record mondial du plus grand nombre de duplications du carré.

Tout en symétrie, très conceptuel, l'art de Vincent Routhier fascine. Dans la galerie de l'UQAC, où l'artiste présente ses oeuvres les plus récentes, les réalisations accrochées aux murs attirent le regard, forcent à s'approcher. Rapidement, la technique derrière le rendu est visible pour les visiteurs.

L'artiste montréalais a élaboré une technique de pliage qui permet d'activer et de représenter des modèles de duplication de figures élémentaires de la géométrie.

La technique de Vincent Routhier est particulière. Il fait un trou dans une feuille de papier, mais pas n'importe lequel trou, une forme géométrique parfaite. C'est à partir de ce vide qu'il crée ses oeuvres, de grands dessins issus de la multiplication d'une forme.

L'artiste utilise le vide d'abord créé comme pochoir. Par une technique qui consiste à plier la feuille, aussi grande soit-elle, il reproduit la forme géométrique à l'aide de poudre de graphite. Il ne recommence jamais un pli. Il compose avec le résultat de chacune de ses actions.

Le rendu est loin d'être chaotique. Tout semble bien organisé, planifié.

Partout sur la feuille, des traces du procédé sont visibles. Les plis, mais aussi les traces de manipulations et les empreintes laissées par les doigts et le graphite témoignent du travail effectué. Du coup, elles apportent une chaleur, une essence. Sur papier blanc immaculé, les formes répétées créeraient un tout plutôt froid.

Le papier est noirci par le travail. Il est transformé par les actions qu'il a subies. C'est particulièrement visible sur Tori (wink), une pièce de petite taille où la feuille a presque brûlé sous l'effet des différentes actions qui lui ont été imposées. Le papier n'est plus à plat. Il se soulève en son centre.

L'oeuvre présentée sur le mur du fond de la salle d'exposition est le fruit du travail réalisé en six heures par l'artiste et des étudiants de la maîtrise en art de l'UQAC.

La création de Duplication du carré, Record 2016, a été filmée. Il s'agit d'un projet transdisciplinaire hors norme qui propose de remplacer l'oeuvre d'art par l'exploit.

Sur un des murs, la présentation de deux pièces composées de la multiplication de la même forme, Homothétie du carré, confirme que chaque dessin de Vincent Routhier aurait pu être complètement différent.

Les possibilités qui s'offrent à celui qui a remporté le Prix de la Fondation Sylvie et Simon Blais pour la relève en arts visuels en 2016 sont nombreuses. Il risque de fasciner son public encore longtemps.

L'exposition Record est présentée à la galerie L'OEuvre de l'Autre jusqu'au 23 novembre. Il est possible de la visiter du lundi au jeudi, de 9 h à 16 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer