Un concert-bénéfice sous le signe du souvenir

Le Choeur Expérience Gospel... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le Choeur Expérience Gospel

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le Choeur Expérience Gospel et les Entreprises-Jeunesse ont une personne en commun. L'une des fondatrices de la formation musicale, Marie-Ève Tremblay, était une amie de l'abbé Gérald Linteau, tandis que l'organisme sans but lucratif a vu le jour grâce à cet homme dont le décès subit, il y a quelques mois, a laissé un grand vide au sein de la communauté saguenéenne.

Il était donc naturel que les routes des deux groupes se croisent, cette fois plus directement. Ce sera le cas le 12 novembre, à l'occasion d'un concert-bénéfice tenu à 20 h, en l'église Sacré-Coeur de Chicoutimi. Une quarantaine de choristes animeront cette soirée pendant laquelle on rendra hommage au disparu.

« C'est dans cet esprit que le choeur va commencer avec la pièce Amazing Grace. Auparavant, nous allons diffuser une vidéo de deux minutes où il sera question des Entreprises-Jeunesse et de Gérald, tandis que Marie-Ève Tremblay récitera un poème écrit à la suite de son décès. Ils se connaissaient bien. Il avait célébré son mariage et elle a chanté à ses funérailles », raconte France Huot, agente de développement au sein des Entreprises-Jeunesse.

Le concert durera 90 minutes et représentera la première apparition du Choeur Gospel Expérience après plusieurs mois de relative discrétion. En vente depuis quelques jours, les billets sont disponibles au coût de 30 $ l'unité. On peut s'en procurer via Réservatech, au bureau des Entreprises-Jeunesse situés dans l'ancien presbytère Sacré-Coeur ou par téléphone, en joignant Sonia Lemay au numéro 418-698-1176, poste 245. Notez qu'à la porte, le prix sera de 40 $.

« L'église est en mesure d'accueillir 700 personnes, mais notre objectif se situe à 500. Déjà, plus de 125 billets ont été écoulés et nous avons confiance que ce programme va intéresser les gens. En plus, le son est excellent à Sacré-Coeur. Les techniciens nous l'ont confirmé au cours de leur visite destinée à préparer le concert », raconte France Huot.

Ce sera la première activité bénéfice des Entreprises-Jeunesse mettant la musique à l'honneur. Elle s'ajoute à l'encan proposé depuis six ans, un rendez-vous qui sera de retour le 29 octobre, à La Pulperie de Chicoutimi. Dans les deux cas, l'objectif consiste à maintenir à flot un organisme qui a pour mission de développer l'emploi chez les jeunes, parallèlement à l'esprit d'entreprise.

« Nous devons composer avec la perte de la plupart des subventions que nous accordait Emploi Québec, ce qui résulte de coupes initiées il y deux ans, fait observer France Huot. La chance que nous avons tient à la présence de l'église Sacré-Coeur à deux pas de nos bureaux, ainsi qu'à nos bonnes relations avec la fabrique. Il s'agit d'un bel outil. Pourquoi ne pas s'en servir ? »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer