Le Quatuor Alcan en toute intimité

Le Quatuor Alcan a proposé le dernier quatuor... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le Quatuor Alcan a proposé le dernier quatuor de Schubert à deux reprises mardi soir à la Salle Jacques-Clément du Conservatoire de musique de Saguenay. Il s'agissait du premier de la série de concerts de musique de chambre de la saison.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Deux frottements d'archets. Il n'en fallait pas plus au Quatuor Alcan pour rappeler sa force et son importance mercredi soir. Les musiciens montaient sur la scène de la Salle Jacques-Clément du Conservatoire de Saguenay à deux reprises, en soirée, dans le cadre du premier de la série de concerts de chambre qui seront présentés cette saison. Le rendez-vous a amorcé la série de magnifique façon, rappelant au passage que le Quatuor, même s'il est de moins en moins Alcan, est bien en vie.

Pour les musiciens, le concert marquait un retour dans la salle du Conservatoire de musique de Saguenay. «En partageant le public en deux groupes, on peut faire quelque chose de plus intimiste», a expliqué Luc Beauchemin avant le concert.

Une centaine de places étaient disponibles pour la représentation de 17h. Les organisateurs pensaient en ajouter quelques-unes pour celle de 20h.

C'est donc en toute intimité, dans une salle où chacun peut apprécier chaque mouvement des musiciens, que les membres du Quatuor Alcan ont présenté le dernier quatuor de Schubert, véritable marathon musical d'un peu plus de 45 minutes en quatre mouvements.

«C'est un des plus beaux et un des plus longs quatuors. Schubert l'a composé alors qu'il avait 29 ans. Il est mort à 31 ans. Il a fait une grande révolution au niveau de la poésie en musique», a affirmé Laura Andriani lorsqu'elle a pris la parole avant le concert. «C'est une alternance entre majeur et mineur, donc entre joie et tristesse. On vous invite à voyager avec nous. À vous laisser avaler par la beauté», a-t-elle lancé.

Le public s'est laissé porter par la proposition.

Il a eu droit à un premier mouvement issu d'un mélange de douceur et de puissance dont l'intensité n'a pas faibli malgré sa longue durée. Après des passages fougueux, le deuxième mouvement s'est conclu tout en douceur. Les spectateurs se sont ensuite laissés entraînés par le troisième mouvement, mais c'est le quatrième, joyeux, rapide, presque léger par moment, qui a le plus impressionné avec ses montées en puissance. Après la dernière note, un «wow!» collectif s'est fait entendre dans la salle remplie à pleine capacité.

Le Quatuor Alcan a offert toute une prestation, exécutant des prouesses que permettent de réaliser les années de collaboration entre les quatre musiciens. «Ce soir, on vous propose quelque chose d'extraordinaire. Pour ce faire, ça prend tout le travail qu'on a fait dans les dernières années», avait assuré Laura Andriani en début de rencontre.

La durée du Quatuor Alcan a d'ailleurs été évoquée par Luc Beauchemin avant la première représentation.

«Est-ce que c'est le dernier quatuor de Schubert joué pour une dernière fois par le Quatuor Alcan?», a-t-il demandé. «Non. Nous allons jouer encore pendant de nombreuses années, nous en sommes convaincus», a-t-il affirmé. «Nous jouerons bientôt aux États-Unis, en Colombie-Britannique, en France et probablement en Italie. C'est très positif, car des gens de partout dans le monde croient que le Quatuor Alcan est important. Nous avons même des engagements qui commencent à entrer pour 2018.»

Il a aussi mentionné l'importance du soutien de la région. «Le milieu croit que le Quatuor Alcan doit survivre. Le milieu est en mode solution», a-t-il affirmé, soulignant l'apport d'un ancien élève du conservatoire, Gaël Chabot-Leclerc, qui a lancé une campagne de financement sur le Web, ainsi que l'implication de Passion Café qui a lancé un café pour soutenir l'organisation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer