Le Quatuor Alcan, deux fois le mardi

Le Quatuor Alcan amorcera sa saison de concerts... (Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Le Quatuor Alcan amorcera sa saison de concerts de chambre dans un lieu différent, mardi, soit la Salle Jacques-Clément du Conservatoire de musique de Saguenay. Il se produira à 17h et 20h et chaque rendez-vous sera suivi par une dégustation de thé.

Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le premier concert de musique de chambre présenté cette saison, dans le cadre des activités de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, jouera à fond la carte de la convivialité. Il sera tenu au Conservatoire de musique de Saguenay, à l'intérieur de la Salle Jacques-Clément, où le Quatuor Alcan se produira deux fois dans la même journée. On pourra l'entendre à 17h, ainsi qu'à 20h, le 18 octobre.

«Les membres du quatuor souhaitaient donner des concerts plus intimes qu'au Théâtre Banque Nationale, où cette série était à l'affiche depuis quelques années. C'est pour cette raison que trois des quatre événements prévus d'ici au printemps se dérouleront au conservatoire. Le nombre de places est limité à 120», explique la directrice générale de l'orchestre, Christine Boily.

Il y avait toutefois une difficulté, puisque l'assistance moyenne aux concerts de musique de chambre se situe entre 200 et 250 personnes. C'est ce qui a justifié la répétition du programme, dont la durée sera limitée à près d'une heure. L'un des avantages réside dans le fait qu'à 17h, on pourra attirer des gens qui viennent de compléter leur journée de travail.

«On sait que plusieurs personnes ne sont pas portées à sortir de la maison en soirée, surtout un mardi», fait observer Christine Boily. Pour ajouter au charme de ces rendez-vous, elle signale que chaque concert sera suivi par une dégustation de thé grâce à la collaboration de La Théière à l'envers. Une nouveauté qui fait le bonheur de David Ellis, membre du Quatuor Alcan.

«C'est bon parce que nous aimons échanger avec le public. Nous allons présenter les pièces au début, mais comme du thé sera servi, nous aurons l'occasion de revenir sur l'expérience que nous aurons vécue ensemble», affirme le violoncelliste. Il rappelle aussi qu'à l'origine, les quatuors à cordes évoluaient dans des lieux relativement exigus, souvent dans un salon. La migration vers le conservatoire fera donc écho à l'histoire de la musique.

«Nous aussi, nous sommes sensibles à l'atmosphère qu'on remarque dans les petites salles. Nos meilleurs souvenirs viennent d'ailleurs de concerts donnés devant 100 à 120 personnes. Dans un tel contexte, on sent vraiment que les gens sont avec nous. L'énergie qu'ils dégagent est perceptible», raconte David Ellis.

À propos du programme qui sera défendu mardi, par ailleurs, il parle d'une oeuvre immense, d'un monument du répertoire classique. Le dernier quatuor à cordes composé par Schubert est relativement long et comporte plein de défis techniques. «C'est comme un marathon, en ce sens qu'il faut se garder de l'énergie pour se rendre jusqu'à la fin. Ça demande beaucoup de concentration», avance le violoncelliste.

La récompense vient des mélodies qui jalonnent l'oeuvre, parmi les plus belles du répertoire. Et pour ceux qui suivent le Quatuor Alcan depuis ses débuts, il y a 27 ans, le Schubert comporte un élément de rareté. La formation ne l'a jamais enregistré et sa dernière interprétation en public remonte à quelques lunes, ce qui ajoute de l'intérêt au concert de mardi.

Premier d'une série de quatre, ce rendez-vous sera suivi par une sortie au Théâtre Banque Nationale le 20 janvier, laquelle sera répétée le 21 et le 22, à Dolbeau-Mistassini et Alma. Le Quatuor Alcan accueillera alors le pianiste Charles-Richard Hamelin, tandis que le 14 et le 28 février, il retournera au conservatoire. On le verra jouer aux côtés de la soprano Suzie LaBlanc, puis du Quatuor Lafayette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer