Harmonie du Samedi: les activités reprennent

L'Harmonie du Samedi reprend du service à compter... (Photo courtoisie)

Agrandir

L'Harmonie du Samedi reprend du service à compter du 15 octobre, au Conservatoire de musique de Chicoutimi. Pour participer à ses activités, notamment aux répétitions tenues à tous les samedis, de 10h à 11h 30, il suffit de se présenter sur place ou de téléphoner au numéro 418 698-3505, poste 244.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Il y aura plein de raisons justifiant la présence d'un jeune au Conservatoire de musique de Saguenay, le 15 octobre à 10 h. Ceux qui participeront à la première répétition de la saison 2016-2017, au sein de l'Harmonie du Samedi, auront la chance d'apprivoiser un instrument de leur choix, sans être tenus de jouer à un niveau dépassant leurs capacités. Pour certains, ça restera un hobby, alors que d'autres souhaiteront pousser l'expérience un peu plus loin.

«Nous travaillons en fonction du degré d'avancement de chacun et c'est nous qui fournissons les instruments», précise le directeur artistique de la formation, Steve Langevin. Les nouveaux venus profitent d'ailleurs de leur première séance pour exprimer leur préférence. Voudront-ils faire partie des vents? Des percussions?

Formée il y a quatre ans, l'Harmonie du Samedi a réuni une trentaine de musiciens, la saison passée. Pour joindre ses rangs à l'aube de la nouvelle année, il suffit d'être âgé de dix à 15 ans et de défrayer le coût de l'inscription, qui s'élève à 175$. Et si, d'aventure, une même famille veut intégrer un deuxième enfant, celui-ci ne devra payer que 125$ (pour plus d'informations, on téléphone à France Tremblay au numéro 418 698-3505, poste 244).

Chaque semaine, de 10 h à 11 h 30, les membres de la formation répètent en petits groupes, ceux correspondant à leur instrument. La deuxième moitié de la rencontre, elle, permet d'assimiler une pièce qui sera livrée en concert. «Cette fois-ci, nous reprenons des succès de Michael Jackson et des compositions associées à la série Star Wars», révèle Steve Langevin.

Il affirme que le plaisir de construire quelque chose ensemble constitue une grande source de motivation pour les participants. «Ils aiment jouer en groupe et, dans cette perspective, nous proposons un répertoire attrayant», fait valoir le directeur artistique. Les oeuvres seront mises en valeur à l'occasion des deux concerts: celui de Noël, au début de décembre, et celui de fin d'année. S'y ajoutera le Rassemblement des vents, tenu en février à Alma.

Une autre retombée générée par l'Harmonie du Samedi tient au renouvellement des effectifs en musique. Les vents se portent mieux dans les écoles de la région, depuis la création de la formation. On remarque également que certains membres développent une telle passion qu'ils joignent les rangs du Conservatoire de musique de Saguenay.

Quant aux objectifs fixés cette année, en matière de recrutement, ils consistent, au minimum, à maintenir les effectifs au niveau de la saison précédente. «Nous pouvons accepter plus que 30 personnes», indique cependant Steve Langevin. Il ajoute que ceux qui ne pourront se pointer samedi prochain ne sont pas exclus, loin de là. L'important, c'est de venir, tôt ou tard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer